Les Coyotes dévoilent les plans de leur nouvel aréna

Le nouvel aréna des Coyotes de l'Arizona se situerait... (Image tirée du compte Twitter des Coyotes de l'Arizona)

Agrandir

Le nouvel aréna des Coyotes de l'Arizona se situerait à Tempe.

Image tirée du compte Twitter des Coyotes de l'Arizona

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Glendale, Arizona

Quand la ville de Glendale a fait marche arrière dans le contrat de location de l'amphithéâtre avec les Coyotes de l'Arizona l'an dernier, elle a mis encore une fois en péril l'avenir de la concession.

Il s'avère que Glendale a peut-être rendu service aux Coyotes.

Les Coyotes ont annoncé un projet de construction d'un amphithéâtre de 16 000 sièges près du campus principal de l'Université Arizona State d'ici 2019, une entente qui permettrait à l'équipe de s'installer en plein coeur de la population et du centre financier de Phoenix.

«Quelqu'un a dit à l'époque que ce serait un élément positif, a déclaré Anthony LeBlanc, président et chef de la direction des Coyotes, à propos de la décision du conseil municipal de Glendale. C'est encore mieux.»

Le nouvel amphithéâtre sera construit sur une parcelle de 58 acres du centre athlétique d'Arizona State, à environ trois kilomètres du campus.

Le site comprendra un complexe multisports de 4000 places annexé à l'aréna, qui servira de complexe d'entraînement des Coyotes, aux activités de l'ASU ainsi qu'au hockey mineur.

L'entente entre les Coyotes et Catellus Development prévoit une date fixée au 30 juin pour la présentation d'un budget et d'un plan d'opération pour l'exploitation de l'aréna.

Le propriétaire majoritaire des Coyotes, Andrew Barroway, a déclaré que l'aréna coûtera environ 400 millions $, l'équipe assumant environ la moitié du coût. L'autre moitié sera financée par des fonds public-privé, selon LeBlanc.

«Soyons réalistes: ces types d'amphithéâtres ne se réalisent pas sans un certain type de partenariat public-privé, a déclaré LeBlanc. C'est une exigence absolue. Mais nous n'en sommes plus à l'époque où les équipes cherchaient à faire payer toute la note par les gouvernements. La tendance est désormais plus vers 50-50.»

Les Coyotes ont partagé leur domicile avec les Suns de Phoenix de la NBA après avoir quitté Winnipeg en 1996 et ils ont ensuite déménagé à Glendale, une banlieu de Phoenix, en 2003.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer