La KHL songe à se départir de quelques équipes

La Ligue continentale de hockey (KHL) songe à se défaire de quelques clubs en... (Photo fournie par le Dinamo de Minsk)

Agrandir

Photo fournie par le Dinamo de Minsk

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Moscou

La Ligue continentale de hockey (KHL) songe à se défaire de quelques clubs en difficultés financières.

En raison de la récession qui touche la Russie et de la chute du cours du pétrole, plusieurs des compagnies détenues par les gouvernements régionaux et fédéral qui financent la plupart des clubs sont accablées de dettes.

Le président du circuit, Dmitry Chernyshenko, a déclaré à l'agence gouvernementale R-Sport que le Bureau des gouverneurs de la KHL devait discuter d'une «optimisation du nombre de clubs prenant part aux activités de la ligue».

Cette constatation survient quelques mois après une importante expansion qui a vu l'ajout d'une équipe en Chine, un marché également visé par la Ligue nationale de hockey pour la vente de produits dérivés. L'équipe chinoise, qui partage ses matchs entre Pékin et Shanghai, peine toutefois à attirer des spectateurs. Certains matchs présentés à Shanghai l'ont été devant moins de 1000 spectateurs.

La KHL compte 29 équipes réparties dans huit pays en Europe de l'Est et en Asie, bien que la plupart se trouvent en Russie. Les équipes situées à l'extérieur de la Russie comptent majoritairement sur des investissements de ce pays pour régler leurs comptes, cependant.

La semaine dernière, le ministre russe des Finances, Anton Siluanov, a accusé d'irresponsabilité les gouvernements régionaux en difficultés financières qui continuent de subventionner des équipes sportives.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer