Le Canadien rebondit avec une victoire

Tomas Plekanec a marqué son premier but de... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Tomas Plekanec a marqué son premier but de la saison.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien a certainement des lacunes à corriger défensivement, mais au lendemain d'une défaite de 10-0, disons que la barre n'était pas bien haute.

Les Flyers de Philadelphie ont beau avoir passé la soirée en zone adverse, ils repartent néanmoins bredouilles de Montréal. Le Tricolore l'a emporté 5-4, samedi, au Centre Bell.

>>> Le sommaire du match

Dans la victoire, le CH a perdu les services d'Artturi Lehkonen, blessé au haut du corps. Le Finlandais a quitté le match après deux périodes.

Tomas Plekanec a marqué ce qui semblait d'abord être un but d'assurance en milieu de troisième période, mais qui est finalement devenu le but vainqueur puisque les Flyers ont resserré l'écart en fin de match.

>>> Voir le but de Tomas Plekanec

Ce fut tout de même suffisant pour permettre aux hommes de Michel Therrien de brandir un reluisant dossier de 10-1-1 après 12 matchs.

Carey Price demeure quant à lui parfait avec une fiche de 7-0-0 cette saison. Sa dernière défaite dans la LNH, rappelons-le, remonte au 29 octobre 2015. Il a gagné ses 10 départs avec le CH depuis.

Comme dans les années 1980!

Les premières périodes du Canadien ont été plutôt ternes cette saison, donnant droit à du jeu hermétique. Mais pas cette fois!

Il n'y avait que 66 secondes d'écoulées qu'Andrei Markov ouvrait la marque et soulageait ses coéquipiers d'une certaine pression, au lendemain de la déroute à Columbus. « Pas si vite », a toutefois dit l'entraîneur-chef des Flyers, Dave Hakstol, qui a demandé la reprise vidéo. On a finalement jugé que David Desharnais n'avait pas commis d'obstruction sur le gardien Michal Neuvirth.

Markov a marqué ce but sans aide, mais Andrew Shaw aurait mérité un point pour avoir nui à Sean Couturier, l'amenant à commettre le revirement qui a mené au but.

Les Flyers ont toutefois répliqué deux fois plutôt qu'une. Chris VandeVelde a touché la cible sur une mise au jeu, tandis que Shayne Gostisbehere a donné l'avance aux visiteurs lorsque laissé seul dans l'enclave. Quelques instants plus tôt, l'attaquant recrue Travis Konecny a bien failli lui aussi marquer, sa feinte ayant déjoué Price, mais il a perdu la rondelle avant de pouvoir tirer. Bref, le Canadien était désorganisé dans son territoire.

Greg Pateryn a toutefois créé l'égalité 39 secondes après le but de Gostisbehere. Il a profité de la circulation lourde devant le filet pour prendre un tir que Neuvirth n'a tout simplement jamais vu venir.

Après 9 min 9 s de jeu, c'était déjà 2-2. Et dire qu'avant ce match, il s'était seulement marqué huit buts (trois pour, cinq contre) dans les premières périodes des matchs du Tricolore!

Période imparfaite

Price intraitable et une attaque qui profite de ses rares chances : c'est la formule classique du Canadien dans les matchs qu'il ne mérite pas de gagner. Ce modèle a été appliqué en deuxième période.

>>> Price sauve les meubles en deuxième période

Les chances se sont multipliées dans le territoire montréalais au cours de la période médiane. Jakub Voracek a eu droit à la meilleure, quand les hommes en rouge l'ont laissé manoeuvrer à sa guise dans l'enclave, notamment Shaw, qui a arrêté de patiner devant lui. Le tir des poignets de Voracek a donné à Price l'occasion de sortir sa grosse mitaine.

Michael Del Zotto, sur un surnombre, a aussi eu droit à une belle occasion, tandis que Shea Weber en a brisé une en interceptant une passe dangereuse.

Pendant ce temps, à l'autre bout, le Canadien a mis plus de 14 minutes avant de décocher son premier tir de la période. Et sur le deuxième tir, Alex Galchenyuk a trouvé le fond du filet, alimenté par Alexander Radulov. 3-2 Canadien après 40 minutes, malgré une domination de 15-3 des Flyers aux tirs au but en période médiane.

Phillip Danault a creusé l'avance de Montréal en début de troisième période. C'est toutefois Torrey Mitchell qui a fait tout le jeu, s'amenant à toute vitesse derrière le filet pour intercepter une passe de Neuvirth. Mitchell n'a eu qu'à remettre la rondelle devant le but à Danault.

>>> Voir le but de Phillip Danault

Claude Giroux a coupé l'écart de moitié avec un but en avantage numérique pendant une double mineure à Shaw. Mais pendant cette même punition, Plekanec a redonné au Canadien l'avance de deux buts, d'un tir frappé entre les jambes du gardien. C'était un premier but cette saison pour le Tchèque, ce que ses coéquipiers ont souligné en le taquinant au banc.

Konecny a habilement fait dévier un tir pour rapprocher les visiteurs à un but, mais une punition mal avisée de Del Zotto, à son premier match de la saison, a bousillé toute tentative de remontée des Flyers.

Le pauvre Neuvirth, lui, voudra oublier ce match après avoir permis cinq buts sur 17 tirs.

Le Canadien vient possiblement de jouer ses trois moins bons matchs de la saison, accordant 120 tirs et 14 buts. Mais il s'en est tiré avec quatre points sur une possibilité de six, dans une séquence de trois duels en quatre soirs. L'équipe a maintenant droit à un congé dimanche pour recharger les piles, avant de reprendre l'entraînement lundi en vue d'un duel contre les Bruins mardi, soir d'élections.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer