Une huitième victoire de suite pour le Canadien

Carey Price a réussi 42 arrêts dans la victoire... (PHOTO BERNARD BRAULT, La Presse)

Agrandir

Carey Price a réussi 42 arrêts dans la victoire du Tricolore.

PHOTO BERNARD BRAULT, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Jadis, le grand Mohamed Ali utilisait la technique du «rope-a-dope» pour berner ses adversaires et les avoir à l'usure. C'est un peu ce que le Canadien a fait aux Canucks de Vancouver, mercredi soir au Centre Bell.

Les pauvres Canucks croyaient bien pouvoir se pousser avec une victoire facile, eux qui, à un certain moment lors de la deuxième période, avaient une avance de 24-3 au tableau des tirs.

Mais les Canucks ne sont pas un club de fond de classement par hasard, et leur manque de punch offensif a fini par faire une différence. Au final, c'est le Canadien qui a eu la victoire par une marque de 3-0.

>>> Le sommaire du match

Avec cette victoire, le Canadien obtient pour la première fois de son histoire une récolte de 19 points sur une possibilité de 20 pour commencer la saison.

Ce n'est toutefois pas un match qui évoquera de doux souvenirs à l'entraîneur Michel Therrien, qui a vu sa bande conclure la première période avec une récolte de seulement 3 tirs, contre 13 pour les visiteurs.

Une première période au spectacle tellement mauvais que les 21 288 spectateurs se sont mis à huer vers la fin, pas heureux de ce qu'ils avaient sous les yeux, même s'ils avaient sous les yeux le meilleur club de la ligue.

>>> Vidéo: un revirement qui aurait pu être coûteux

«On était tout aussi frustrés que les partisans, a dit Max Pacioretty. En milieu de deuxième, on avait encore seulement 3 tirs. C'était inacceptable. Nos intentions étaient bonnes, mais pas notre exécution.»

Torrey Mitchell a été un peu surpris par ces huées en fin de première.

«Ma réaction, c'était exactement ça: on n'a pas encore perdu, et puis (il y a des huées). C'est Montréal. On a le même but, c'est de gagner la Coupe Stanley‎ et de s'améliorer à chaque match. Et ce soir, on ne l'a pas fait.»

Le Canadien s'est enfin replacé en deuxième période, lentement mais sûrement. Le défenseur Nathan Beaulieu, qui avait une soirée très ordinaire jusque-là, a eu la bonne idée de foncer au filet et de sauter sur un retour de tir de Brendan Gallagher pour faire 1-0. Pour le défenseur, il s'agissait d'un premier but depuis novembre 2015, soit une sécheresse de... 52 matchs!

>>> Vidéo: Nathan Beaulieu brise la glace

Puis, en fin de deuxième, Mitchell a marqué son cinquième but, sur une passe poétique de Phillip Danault. Mitchell est le meilleur buteur du CH cette saison, un bout d'information que bien peu d'experts auraient pu prévoir il y a un mois à peine. Alex Radulov a complété en fin de match dans un filet désert.

>>> Vidéo: Torrey Mitchell en rajoute

Les Canucks, eux, ont un peu passé la soirée à rater des occasions en or, ceci expliquant cela. Entre autres bourdes, on retiendra celle du défenseur Alex Edler, placé seul à la droite de Carey Price, qui n'a pu compléter la savante passe du collègue Daniel Sedin en deuxième période. Les Canucks n'ont que 17 buts en 10 matchs cette saison.

Price, malgré le nombre impressionnant de tirs en sa direction (42), n'a toutefois pas eu à enchaîner les miracles, les Canucks devant souvent se contenter de tirs de mauvaise qualité. Le gardien du CH s'est tout de même mis en évidence à quelques reprises, notamment devant Loui Eriksson en troisième. Il s'agit de son premier zéro de la saison.

>>> Vidéo: Price frustre Eriksson

Le prochain match du Canadien est prévu pour vendredi soir à Columbus. Le club sera de retour le lendemain soir au Centre Bell pour y accueillir les Flyers de Philadelphie.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer