Dan Boyle annonce sa retraite

Dan Boyle... (Photo Gary Reyes, AP)

Agrandir

Dan Boyle

Photo Gary Reyes, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
San Jose

Le défenseur Dan Boyle a formellement annoncé sa retraite de la LNH lors d'une conférence de presse mercredi au SAP Center de San Jose.

Boyle a disputé 1093 matchs en carrière dans le circuit Bettman, dont 431 répartis en six saisons avec les Sharks de San Jose entre 2008 et 2014. Il a profité de son séjour dans le nord de la Californie pour marquer 68 buts et amasser 201 mentions d'aide, devenant du même coup le meilleur marqueur parmi les défenseurs dans l'histoire de la concession.

Le hockeyeur âgé de 40 ans avait entamé sa carrière avec les Panthers de la Floride à titre de joueur autonome non-repêché, et il a passé ses trois premières saisons et demie à Sunrise.

«En quittant l'université, j'étais petit et les gens levaient le nez sur moi, et tout ça m'a permis de devenir la personne que je suis aujourd'hui», a expliqué Boyle, un joueur de cinq pieds, neuf pouces et 180 livres, alors qu'il se trouvait sur l'estrade aux côtés du directeur général des Sharks Doug Wilson, des membres de sa famille et de plusieurs de ses ex-coéquipiers.

«J'étais de toute évidence un négligé. Et je le serai probablement toujours. C'est ce qui a fait que je suis qui je suis, et c'est probablement ce qui m'a permis d'avoir la carrière que j'ai connue.»

Il a ensuite été échangé au Lightning de Tampa Bay au milieu de la saison 2002-03, et a passé les six campagnes suivantes avec lui. Boyle a notamment gagné la coupe Stanley avec le Lightning en 2004.

Boyle a d'ailleurs indiqué que sa carrière avait décollé après un entretien en tête-à-tête avec l'actuel entraîneur-chef des Blue Jackets de Columbus, John Tortorella, qui l'a dirigé chez le Lightning.

«Nous nous sommes assis et je lui ai demandé: "Pourrais-tu me faire confiance?", a raconté Boyle. «Je sais que je ne joue pas au hockey de la même façon que les autres, que je prends parfois des risques, mais je sais ce que je fais. Aie confiance en moi s'il-te-plaît.» C'est à ce moment-là que ma carrière a décollé. Il m'a fait confiance. J'ai répondu en offrant du bon hockey, du hockey responsable.»

Tortorella a échangé avec Boyle en conférence téléphonique.

«Je crois que tu n'as jamais reçu le crédit qui te revenait pour ton intensité, a noté Tortorella. J'en ai été témoin. Tu as été le catalyseur de notre conquête de la coupe Stanley (en 2004). Nous n'aurions jamais connu autant de succès si tu n'avais pas joué ce rôle de maraudeur, à ta propre façon.»

Boyle s'est ensuite retrouvé au coeur d'une transaction qui l'a envoyé aux Sharks pendant l'été 2008, et il a contribué à leurs deux participations à la série finale de l'Association Ouest en 2010 et 2011. L'Ontarien, originaire d'Ottawa, a aussi participé au match des étoiles de la LNH en 2009 et 2011, et il a fait partie de l'équipe canadienne médaillée d'or aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010.

Le vétéran a passé les deux dernières saisons avec les Rangers de New York, après que les Sharks eurent décidé de ne pas lui faire d'offre à l'issue de la saison 2013-14.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer