P.K. Subban: il y a eu des malentendus à Montréal

P.K. Subban a dû revenir jeudi sur la... (Photo Mark Humphrey, AP)

Agrandir

P.K. Subban a dû revenir jeudi sur la transaction qui l'a envoyé à Nashville cet été en échange de Shea Weber.

Photo Mark Humphrey, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Nashville) P.K. Subban a gagné beaucoup de batailles pour la rondelle durant ses six années à Montréal. Mais la bataille qu'il n'a jamais entièrement gagnée, c'est celle de l'opinion publique.

Jeudi matin, lors du début du camp d'entraînement à Nashville, le nouveau défenseur des Predators a admis que son passage avec le Canadien avait été parsemé de malentendus.

«Il y en pas mal, oui, il y en a pas mal. Mais il y a beaucoup de gens qui ont des stylos et des microphones. Et il y a beaucoup de gens qui se sont fait une opinion sur moi en se fiant sur des "faits", a dit Subban en mimant des guillemets avec ses doigts. Je ne peux pas me battre contre ça. Beaucoup de choses se sont dites cet été. Maintenant c'est le temps de jouer et j'ai vraiment hâte.»

Si P.K. Subban voulait tourner la page, c'était difficile ce matin à Nashville. Une poignée de journalistes du Québec avaient fait le voyage. Et le joueur de 27 ans a dû revenir sur la transaction monstre qui l'a envoyé cet été au Tennessee en échange de Shea Weber.

Mais les journalistes n'ont pas besoin de suivre Subban; les échos de Montréal se rendent déjà jusqu'à lui. Bien sûr, il avait entendu parler de «l'affaire Therrien-Pacioretty» qui a éclaté avant même le début de la saison.

«Maintenant, je suis un joueur des Predators, un point c'est tout. Je ne me concentre plus sur ce qui se passe dans le vestiaire du Canadien de Montréal. Ce ne serait pas correct pour mes coéquipiers. Je me concentre sur ce qui se passe dans notre vestiaire, dans notre organisation, sur notre glace», a dit Subban.

Est-il soulagé d'avoir quitté cette équipe qui n'est jamais à court de controverses?

«J'ai adoré Montréal, j'ai adoré tout de cet endroit. J'ai aimé la ville, j'ai aimé les médias, j'ai aimé l'atmosphère. Oui, il y a beaucoup de bruit autour de l'équipe. Mais c'est une ville passionnée qui aime son hockey, a dit Subban. Je ne peux pas revenir sur mon passage à Montréal et dire j'aimais cette partie-là, mais pas cette autre. Ça fait partie d'un tout. C'est ça être un joueur du Canadien de Montréal.»

«J'ai connu beaucoup de grands moments avec cette équipe; plus de moments positifs que de moments négatifs», a-t-il ajouté

Les joueurs des Predators ont passé des tests physiques jeudi. Vendredi, la plupart vont sauter sur la glace. Subban ne se joindra pas à eux. «Je suis un peu courbaturé en ce moment», a simplement dit le défenseur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer