Andrew Shaw: «Bergevin m'a toujours aimé»

Andrew Shaw est joueur autonome avec compensation et doit... (PHOTO CANDICE WARD, ARCHIVES USA TODAY)

Agrandir

Andrew Shaw est joueur autonome avec compensation et doit donc maintenant négocier avec le Canadien. Il est représenté par Pat Brisson, un ami de longue date de Marc Bergevin.

PHOTO CANDICE WARD, ARCHIVES USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Marc Bergevin était un membre influent de la direction des Blackhawks de Chicago quand ils ont repêché Andrew Shaw au 139e rang en 2011. C'est pourquoi Shaw, acquis vendredi par le Tricolore, était heureux de renouer avec une vieille connaissance.

« Bergevin m'a toujours aimé. Je crois qu'il aime le rat en moi, ou mes habitudes de travail, a indiqué Shaw, en conférence téléphonique depuis son domicile de Belleville, en Ontario. Il me l'a souvent dit. Il m'aime comme joueur, m'a donné ma chance dans la LNH. Je lui dois beaucoup. »

Bergevin a sacrifié les deux choix de 2e tour dont il disposait samedi (39e et 45e) pour mettre la main sur Shaw. Les Blackhawks étaient essentiellement forcés de s'en départir puisqu'ils sont coincés à la gorge sous le plafond salarial.

Shaw est joueur autonome avec compensation et doit donc maintenant négocier avec le Canadien. Il est représenté par Pat Brisson, un ami de longue date de Bergevin.

« Je sais que lui et Pat sont amis, j'espère que ça va aider à aller bien, je suis sûr que ça ira bien », a indiqué l'attaquant qui aura 25 ans cet été.

Du reste, Shaw a répété à plusieurs reprises qu'il était « enthousiaste » de se joindre au CH. « On est jeunes, talentueux et c'est une équipe qui travaille fort. On va se battre. On a de bonnes chances. Ce serait formidable de ramener une Coupe Stanley. Je crois qu'il y aurait une émeute en ville! »

Shaw a aussi dit avoir hâte de se battre aux côtés de Brendan Gallagher, un autre ailier de petite taille qui a tendance à irriter les adversaires. Bergevin a d'ailleurs comparé Shaw à Gallagher vendredi, même si Shaw n'est peut-être pas aussi doué offensivement, comme en fait foi son modeste sommet personnel de 39 points en une saison.

« Nous avons eu de bonnes batailles. Je suis content d'être avec lui. On pourra déranger les gens ensemble! Ce sera excitant. »

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer