• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Repêchage: Finlandais et Américains seront à l'honneur 

Repêchage: Finlandais et Américains seront à l'honneur

Le centre américain Auston Matthews (à gauche) et... (PHOTOS AP et Reuters)

Agrandir

Le centre américain Auston Matthews (à gauche) et les ailiers finlandais Patrik Laine (au centre) et Jesse Puljujärvi (à droite) devraient être les trois premiers joueurs sélectionnés au repêchage de la LNH, vendredi soir.

PHOTOS AP et Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonas Siegel
La Presse Canadienne
Toronto

Avec six des 10 premiers choix, les équipes canadiennes occuperont l'avant-scène du repêchage de la Ligue nationale de hockey ce week-end, à Buffalo.

Mais ce ne sont pas des joueurs canadiens qui sont à la tête du groupe d'espoirs qui partiront en première ronde, vendredi. Ce sont plutôt des Finlandais et des Américains qui devraient dominer ce premier tour, notamment le centre américain Auston Matthews et l'ailier finlandais Patrik Laine.

Voici un aperçu des 10 plus beaux espoirs de la cuvée 2016:

Auston Matthews, C, États-Unis

Matthews fait consensus comme premier choix et se veut une anomalie,lui qui provient de Scottsdale, en Arizona. Il a d'ailleurs assisté à plusieurs matchs des Coyotes de Phoenix quand il était jeune et a grandi au sein du programme de hockey mineur de l'Arizona avant d'éclore au sein de l'équipe nationale du Programme de développement des États-Unis. Matthews a choisi de jouer au sein de la Ligue nationale A de Suisse pour son année de repêchage, récoltant plus d'un point par match avec les Lions de Zurich, dirigés par l'ex-entraîneur de la LNH Marc Crawford. Matthews a tous les atouts: taille, vitesse, habiletés et sens du hockey. Il est doté d'un talent semblable à celui d'Anze Kopitar ou de Jonathan Toews.

---

Patrik Laine, AD, Finlande

Laine est un ailier excitant et productif qui croit devoir être choisi au tout premier rang, par les Maple Leafs de Toroto. Il a connu une saison tout à fait remarquable. Non seulement il a été excellent comme joueur de 17 ans au sein de la Ligue élite de Finlande, remportant le titre de joueur par excellence des séries au sein d'un club champion, mais il a aussi été dominant au sein de l'équipe nationale, menant les siens à l'or du Mondial junior et à l'argent du Mondial. Confiant et articulé, doté d'un tir puissant et d'un imposant gabarit à six pieds quatre, Laine copie le style d'Alexander Ovechkin.

---

Jesse Puljujärvi, AD, Finlande

Comme Laine, le jeune homme a été excellent tout en évoluant contre des hommes dans la Ligue élite finlandaise. À six pieds trois, Puljujärvi est imposant. Il a de grandes habiletés qui lui ont permis de terminer premier du classement des buteurs au Mondial junior, où il a évolué en compagnie de Laine. Il a d'ailleurs remporté les titres de joueur par excellence et attaquant par excellence du tournoi. Dan Marr, directeur de la Centrale de dépistage de la LNH, le décrit comme étant l'exemple parfait d'un attaquant de puissance, un joueur équilibré qui peut à la fois marquer et créer des occasions pour ses coéquipiers.

---

Pierre-Luc Dubois, AG, Canada

Dubois compare son jeu à celui de l'ailier des Stars de Dallas Jamie Benn, soit celui d'un attaquant de puissance fort et de gros frormat, qui peut engranger des points et s'aligner à toutes les positions à l'avant. Le natif de Rimouski a terminé au troisième rang des marqueurs de la LHJMQ avec 99 points en 62 rencontres pour les Screaming Eagles du Cap-Breton. Son père, Éric, avait été sélectionné 76e au total par les Nordiques de Québec, en 1989.

---

Matthew Tkachuk, AG, États-Unis

L'un des principaux éléments des Knights de London lors de leur conquête de la Coupe Memorial, il est le fils de l'ex-attaquant de puissance de la LNH Keith Tkachuk. Il a terminé au cinquième rang des marqueurs de l'OHL avec 107 points en 57 matchs, au sein d'un trio complété par Christian Dvorak, un espoir des Coyotes, et Mitch Marner, un espoir des Leafs. Marr le dcérit comme un marqueur de premier plan, un joueur «qui n'a pas peur d'aller dans les zones difficiles pour marquer». Tkachuk compare son style à celui d'un autre ailier américain imposant, James van Riemsdyk.

---

Alexander Nylander, AG, Suède

Nylander est le frère de l'espoir des Leafs William Nylander et le fils de l'ex-joueur de la LNH Michael Nylander. Il a mené toutes les recrues de la Ligue de l'Ontario avec les Steelheads de Mississauga, récoltant 75 points en 57 rencontres, avant d'ajouter 12 points en six matchs éliminatoires. Nylander est perçu comme un patineur au talent offensif électrisant, capable d'effectuer des jeux à grande vitesse, même en contrôle de la rondelle, et extrêmement dangereux en situation à un contre un selon Marr. Il est né à Calgary en 1998, alors que son père évoluait pour les Flames.

---

Jakob Chychrun, D, États-Unis

Possiblement le premier défenseur à être repêché vendredi, Chychrun est un autre espoir qui a des liens avec la LNH. Patineur de grand talent, défenseur équilibré doté d'un puissant tir, le produit du Sting de Sarnia semble avoir tous les éléments pour devenir un défenseur d'impact. Comme Matthews, il provient d'une région - Boca Raton, en Floride - peu réputée pour développer des joueurs de hockey. Il est le fils de Jeff Chychrun, qui a disputé 262 matchs dans la LNH.

---

Olli Juolevi, D, Finlande

Juolevi pourrait être le troisième Finlandais repêché parmi les 10 premiers, ce qui constituerait une première pour le pays scandinave. Un membre des puissants Knights de London, Juolevi a aussi aidé la Finlande à gagner le Mondial junior, menant tous les défenseurs du tournoi avec neuf aides. Il compare son style à celui du défenseur des Coyotes Oliver Ekman-Larsson et Marr dit de lui qu'il est un élégant patineur, capable de déplacer la rondelle «avec calme et aplomb».

---

Clayton Keller, C, États-Unis

Keller est un centre extrêmement productif qui s'est engagé à s'aligner pour l'Université de Boston cet automne. Il a récolté 107 points en 62 rencontres pour la formation nationale de développement cette saison, un total que seul Matthews a surpassé dans l'histoire du programme. Ses 70 aides constituent toutefois un nouveau record. Keller, qui a joué son hockey mineur à St. Louis, est plus petit à cinq pieds 10, 168 livres, mais les dépisteurs estiment qu'il a le talent, la connaissance du jeu et la confiance nécessaires pour jouer dans la LNH d'aujourd'hui, où le gabarit a moins d'importance.

---

Mikhail Sergachev, D, Russie

Le patineur du Spitfire de Windsor a mené tous les défenseurs de l'OHL avec 17 buts à sa première campagne. Il a aussi ajouté 40 aides pour 57 points, lui conférant le troisième rang parmi les arrières du circuit. Il est devenu la deuxième recrue seulement à remporter le trophée Max-Kaminsky, remis au défenseur par excellence de la ligue ontarienne. À 17 ans, il est aussi le deuxième plus jeune à mériter l'honneur. Sergachev patine bien pour un défenseur de six pieds deux et il peut devenir un élément offensif dangereux à la ligne bleue.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer