Ruff, Trotz et Gallant en lice pour le Jack Adams

L'entraîneur-chef des Stars, Lindy Ruff.... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Stars, Lindy Ruff.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joshua Clipperton
Associated Press
Las Vegas

Lindy Ruff a récemment blagué en déclarant que le trophée Jack Adams devrait peut-être être rebaptisé.

«On devrait peut-être l'appeler "le trophée de l'entraîneur de l'année"», a dit l'entraîneur-chef des Stars de Dallas.

Ruff, Gerard Gallant, des Panthers de la Floride, et Barry Trotz, des Capitals de Washington, seront les candidats au titre d'entraîneur par excellence de la LNH pour la saison 2015-16 lors du gala de remise des trophées de la LNH à Las Vegas mercredi soir.

Et si deux des trois derniers lauréats ont perdu leur emploi peu de temps après être repartis avec leur trophée, les trois nommés ont tous dit que cette réalité vient avec le poste qu'ils occupent.

«Je ne m'en inquiète pas. Ça fait partie du mandat, a expliqué Trotz, qui a mené les Caps vers une récolte de 120 points. L'une des raisons pour lesquelles ça se produit (les congédiements), c'est que souvent celui qui remporte ce trophée a connu une telle saison qu'elle devient très souvent difficile à reproduire.

«Souvent, les attentes sont irréalistes, mais les partisans et les journalistes s'attendent à mieux. Tu ne peux plus te sauver désormais. Tu as une cible dans le dos. Ton adversaire ne te prendra plus à la légère, il donnera toujours le meilleur de lui-même.»

Paul MacLean a gagné le trophée Jack Adams avec les Sénateurs d'Ottawa en 2012-13, mais il a été évincé 18 mois plus tard. Bob Hartley a été récompensé pour son boulot derrière le banc des Flames de Calgary la saison dernière, mais il a été limogé en mai dernier après que la formation albertaine eut raté les séries éliminatoires.

«L'histoire de ce trophée n'est pas très reluisante pour les entraîneurs, a dit Gallant avec un sourire en coin mardi lors de la journée consacrée aux médias. C'est bien d'être nommé en compagnie de Lindy et Barry - deux grands entraîneurs et deux bons gars.»

Parmi les autres nommés lors du gala qui se déroulera au Hard Rock Hotel & Casino de Las Vegas se trouvent l'attaquant des Blackhawks de Chicago Patrick Kane, celui des Stars Jamie Benn et le capitaine des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby, qui sont tous en lice pour le trophée Hart remis au joueur le plus utile à son équipe.

Kane et Benn sont aussi candidats en compagnie du gardien des Capitals Braden Holtby pour l'obtention du trophée Ted Lindsay, qui est remis au joueur par excellence selon ses pairs.

La lutte pour le trophée Norris opposera le capitaine de Sénateurs, Erik Karlsson, à Drew Doughty (Kings de Los Angeles) et Brent Burns (Sharks de San Jose).

Le trophée Vézina, remis au gardien par excellence de la ligue, sera octroyé à Holtby, Ben Bishop (Lightning de Tampa Bay) ou encore Jonathan Quick (Kings), tandis que le trophée Calder remis à la recrue par excellence pourrait aboutir entre les mains de Shayne Gostisbehere (Flyers de Philadelphie), Connor McDavid (Oilers d'Edmonton) ou Artemi Panarin (Blackhawks).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer