Les Penguins remportent la Coupe Stanley

Les Penguins célèbrent leur victoire.... (Photo Eric Risberg, Associated Press)

Agrandir

Les Penguins célèbrent leur victoire.

Photo Eric Risberg, Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
San Jose

Sept ans jour pour jour après leur dernière conquête de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh ont soulevé pour une quatrième fois le plus précieux trophée du hockey en défaisant les Sharks de San Jose 3-1, dimanche, lors du sixième match de la finale.

Sidney Crosby... (Photo Gary A. Vasquez, USA Today Sports) - image 1.0

Agrandir

Sidney Crosby

Photo Gary A. Vasquez, USA Today Sports

Les Penguins ont remporté la quatrième coupe Stanley... (Photo Marcio Jose Sanchez, Associated Press) - image 1.1

Agrandir

Les Penguins ont remporté la quatrième coupe Stanley de leur histoire.

Photo Marcio Jose Sanchez, Associated Press

>>> Le sommaire du match

>>> Réagissez sur le blogue de Mathias Brunet

Les Penguins ont vu 12 joueurs différents trouver le fond du filet en finale, mais leur capitaine, Sidney Crosby, n'en faisait pas partie.

«Je ne pensais pas vraiment à 2009. Je ne pensais seulement à quel point il est difficile de se rendre à ce point et je souhaitais profiter de chaque seconde, a-t-il mentionné. Ce n'est pas facile d'atteindre la finale et d'avoir gagné il y a sept ans à un si jeune âge, tu tiens tout ça pour acquis un peu. Nous avons un groupe de joueurs très spécial.»

Kristopher Letang a marqué le but de la victoire à 7:46 de la deuxième période. Le défenseur des Penguins a valsé avec la rondelle dans la zone des Sharks avant de remettre à un coéquipier devant le filet. Il a ensuite profité d'une passe de Crosby pour tromper la vigilance de Martin Jones. Patric Hornqvist a scellé l'issue de la rencontre dans un filet désert.

Crosby, qui a amassé deux aides dans la victoire, a remporté le trophée Conn-Smythe remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires.

Grâce à sa 15e victoire du tournoi printanier, Matt Murray a égalé le record de la LNH pour une recrue et il a porté sa fiche à 6-0 lorsqu'il subissait la défaite en séries. Il a repoussé 18 rondelles pour les Penguins. Son vis-à-vis chez les Sharks, Martin Jones, a cédé deux fois sur 26 lancers.

Un peu comme lors de leur dernière conquête, en 2009, quand Dan Bylsma avait remplacé Michel Therrien à titre d'entraîneur-chef, les Penguins se sont transformés en une nouvelle équipe lorsqu'il y a eu un changement d'instructeur à la mi-saison.

Sous la tutelle de Mike Sullivan, qui a remplacé Mike Johnston en décembre, les Penguins ont été plus rapides, ils ont marqué plus de buts et ils ont contrôlé la rondelle avec plus d'aisance.

«Je ne crois pas qu'on pouvait s'y attendre, a affirmé le défenseur des Penguins, Ian Cole, après avoir soulevé la Coupe Stanley. Nous étions à un point, en décembre et janvier, où il y avait beaucoup de frustration au sein des joueurs concernant la façon dont notre équipe jouait. Mais personne n'a douté de notre capacité à se rendre jusqu'au bout.»

Crosby et Letang ont particulièrement pris leur élan sous les ordres de Sullivan, tout comme Phil Kessel, qui est devenu un rouage important de l'attaque en séries éliminatoires.

«La vitesse sous toutes ses formes, c'est ce que je voyais pour ce groupe de joueurs», a insisté Sullivan.

Sa troupe a terminé la saison avec une fiche de 33-16-5 lorsqu'il a pris le relais. La vitesse a d'ailleurs été un élément important pendant ce parcours jusqu'en finale de la Coupe Stanley.

Les Penguins avaient pris les devants en première période lorsque Brian Dumoulin a décoché un tir de la pointe qui a trouvé son chemin entre les jambières de l'attaquant des Sharks Melker Karlsson et sous le bras droit de Jones.

Logan Couture a assuré la réplique pour les Sharks, au deuxième vingt. Il s'est amené dans le cercle à la droite de Murray et il a lancé la rondelle entre les jambières du gardien des Penguins. Couture a inscrit son 10e but des présentes séries et son 30e point. Il est devenu le premier joueur à atteindre le plateau des 30 points en séries éliminatoires depuis Daniel Brière, en 2010.

Les Sharks en étaient à leur première participation en finale de la Coupe Stanley.

Pour une quatrième fois, les Penguins ont gagné la Coupe Stanley devant les partisans de leurs adversaires.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer