Les Penguins forcent la tenue d'un 7e match

Sidney Crosby a marqué son sixième but des... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Sidney Crosby a marqué son sixième but des séries en deuxième période.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Tampa

Evgeni Malkin avait annoncé que la série finale de l'Association de l'Est retournerait à Pittsburgh, et il avait vu juste.

Les Penguins ont marqué les trois premiers buts de la rencontre et ont résisté à une tentative de remontée du Lightning de Tampa Bay en troisième période pour mériter un gain de 5-2 lors du sixième match, présenté mardi soir au Amalie Arena.

> Le sommaire du match

Alors qu'ils faisaient face à l'élimination dans le domicile des champions en titre de l'Association de l'Est, les Penguins auront maintenant l'opportunité d'éliminer le Lightning lors d'un duel décisif au Consol Energy Center, jeudi soir, et d'atteindre la grande finale pour la première fois depuis 2009.

«Je leur avais dit d'apprécier le moment. C'est une belle occasion qui se présente à nous. Les gars ont la chance d'écrire leur histoire, a raconté l'entraîneur-chef des Penguins, Mike Sullivan.

«Ils avaient le bon état d'esprit ce soir. Ils ont tout donné pour ramener la série à Pittsburgh.»

Les hommes de Sullivan se sont bâti une avance de 3-0 au cours des 40 premières minutes de jeu, qu'ils ont dominée 26-11 au chapitre des tirs aux buts.

Phil Kessel, avec son neuvième des séries en première période, Kristopher Letang et Sidney Crosby, au deuxième vingt, ont déjoué Andrei Vasilevskiy et permis aux Penguins de se donner ce confortable coussin.

Malkin et Crosby ont obtenu des mentions d'aide sur le filet de Kessel, marqué lors d'un avantage numérique de deux hommes à 18:46.

Sur son but, Crosby a contourné le défenseur Anton Stralman avant de loger la rondelle entre les jambières du gardien du Lightning à 19:34.

«Nous connaissions les circonstances. Ça nous a fait réaliser qu'il fallait jouer avec l'énergie du désespoir, a dit Crosby. Je pense que nous avons confiance en l'ensemble du groupe. Tout le monde a bien fait.

«Tout le monde a contribué à sa manière. Dans un match aussi important, il ne faut rien faire d'extraordinaire, il faut simplement faire son travail. C'est ce qui nous a amenés ici.»

Loin d'être abattus, les joueurs du Lightning sont sortis de leur torpeur en troisième et dirigé 19 tirs en direction de Matt Murray, en qui Sullivan avait mis sa confiance lors de cette rencontre sans lendemain.

Deux buts de Brian Boyle ont permis au Lightning de réduire l'écart à 3-2, dont le premier a donné sur Kessel avant de se retrouver derrière le portier-recrue des Penguins.

Toutefois, des buts de Bryan Rust et de Nick Bonino, ce dernier dans un filet désert, tard en troisième ont scellé l'issue du match.

«Nous avions une belle occasion devant nous ce soir, mais nous ne l'avons pas saisie, a dit Boyle. Nous étions hésitants, nous n'étions pas agressifs.»

Le Lightning croyait avoir pris les devants à 5:12 de la première période quand Jonathan Drouin a sauté sur une rondelle libre devant le filet de Murray.

Toutefois, Sullivan a demandé la reprise vidéo et après révision, les officiels ont déterminé que Drouin était hors-jeu sur la séquence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer