Des changements à l'horizon pour les Islanders

Deux jours après avoir été éliminés lors du deuxième tour des séries, les... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vin A. Cherwoo
Associated Press
Syosset

Deux jours après avoir été éliminés lors du deuxième tour des séries, les Islanders de New York cherchaient encore à oublier la douleur, avant un été marqué par l'incertitude.

«C'est encore très difficile à accepter, a dit le capitaine John Tavares mardi, au centre d'entraînement de l'équipe. Je pense encore à différentes situations, à la série, son déroulement. J'aurais pu être bien meilleur, et l'équipe aussi.»

Les Islanders ont quand même connu une excellente première saison au Barclays Center, à Brooklyn, après 43 ans au Nassau Coliseum, à Long Island.

Ils se sont qualifiés pour les séries pour une deuxième année de suite et ont atteint le plateau des 100 points lors d'une deuxième saison d'affilée pour une première fois depuis 1982.

Après s'être ajustés à la vie à Brooklyn, les Islanders ont trouvé leur rythme de croisière en deuxième moitié de saison, malgré quelques blessures à des joueurs importants. Ils ont également gagné une première série depuis 1993, avant de rendre les armes en cinq matchs face au Lightning de Tampa Bay.

«Nous avons grandi, nous avons connu des hauts et des bas, nous avons fait des pas vers l'avant, a dit Tavares. C'était énorme pour nous de franchir le premier tour, mais ce n'est pas le but ultime.»

Quand les Islanders seront de retour à Brooklyn l'automne prochain, il y aura eu des changements au sein de l'équipe. L'importance de ces changements est encore inconnue.

Ça commencera en haut de l'échelle, quand les propriétaires minoritaires Jon Ledecky et Scott Malkin obtiendront la majorité de l'équipe le 1er juillet, en vertu d'une entente signée en 2014. Charles Wang, qui a acheté l'équipe en 2000, conservera une minorité de parts.

On ne sait pas encore si Ledecky et Malkin prévoient effectuer des changements au niveau de la direction de l'équipe ou derrière le banc. Les attaquants Kyle Okposo, Frans Nielsen et Matt Martin peuvent aussi devenir joueurs autonomes cet été et une décision devra être prise à leur sujet.

Les trois joueurs sont intéressés à revenir, mais il n'y a pas eu de négociations pendant la saison et ils ne savaient pas s'il y en aurait avant l'ouverture du marché le 1er juillet.

Du côté du positif, le défenseur Travis Hamonic est revenu sur sa demande d'échange effectuée avant la campagne afin d'être plus proche de son Manitoba natal. Hamonic a expliqué qu'il y «avait des inquiétudes sérieuses avec la santé d'un membre de ma famille». La situation est maintenant plus stable.

Il serait étonnant que les vétérans Steve Bernier, Marek Zidlicky et Mikhail Grabovski soient de retour, ce qui pourrait ouvrir la porte à des jeunes. Le défenseur Ryan Pulock a bien fait après son rappel à la mi-saison et il pourrait avoir fait sa niche avec l'équipe.

Adam Pelech, un autre défenseur, pourrait aussi obtenir sa chance, tout comme les attaquants Anthony Beauvillier, Michael Dal Colle, Mathew Barzal et Josh Ho-Sang. Alan Quine a également contribué dans le dernier droit et pourrait mêler les cartes lors du camp d'entraînement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer