Un repos bienvenu pour le Lightning

Le Lightning de Tampa Bay affrontera les Panthers de... (Photo Chris O'Meara, AP)

Agrandir

Le Lightning de Tampa Bay affrontera les Panthers de la Floride ou les Islanders de New York au deuxième tour des séries éliminatoires.

Photo Chris O'Meara, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Fred Goodall
Associated Press
Tampa

Le Lightning de Tampa Bay a bien mérité cette pause qui sera la bienvenue.

Victorieux 1-0 jeudi soir, les champions en titre de l'Est ont éliminé les Red Wings de Detroit en cinq matchs au premier tour.

Le club aura donc plusieurs jours de répit avant la deuxième ronde, où les rivaux seront les Panthers de la Floride ou les Islanders de New York.

Cette série est égale 2-2, avec les prochains matchs à l'horaire vendredi et dimanche. Si nécessaire, un match ultime aurait lieu mardi.

«Nous avons besoin de décompresser et de panser des blessures», a dit l'entraîneur du Lightning, Jon Cooper.

Le Lightning n'a pas offert son meilleur hockey, jeudi. Et Tyler Johnson, qui est au nombre des amochés, a raté une partie des deuxième et troisième périodes pour une raison non dévoilée.

«À ce temps-ci de l'année, tout repos va bien se prendre, a dit l'attaquant Ryan Callahan. Ça fait du bien d'avoir pu régler le premier tour dès que possible.»

Johnson, Alex Killorn et Nikita Kucherov ont totalisé 10 buts et 10 passes pour pallier à l'absence de Steven Stamkos, blessé, tandis que Ben Bishop n'a jamais permis plus que deux buts.

Les Red Wings ont converti un seul de leurs 25 avantages numériques. Ils étaient respectables à ce niveau en saison régulière, se classant 13èmes dans la LNH.

Dans le match décisif, les Wings n'ont même pas obtenu de tir lors d'un cinq contre trois qui a duré 1:14, en début de premier vingt.

Au fil de la série, Bishop n'a jamais cédé en première période et a flanché une seule fois au troisième tiers - la seule réussite de Detroit en avantage numérique.

«Ç'a n'a pas été facile, a dit le gardien du Lightning. Chaque match aurait pu avoir une tournure différente.»

Les Red Wings, qui ont atteint les séries pour la 25e fois de suite, s'en voient écartés au premier tour pour la quatrième fois en cinq ans.

«Nous avons fait beaucoup de bonnes choses, mais nous nous sommes butés à Bishop, a dit Henrik Zetterberg, des Red Wings. Leurs meilleurs joueurs ont mieux fait que les nôtres.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer