Les Blues ont le dessus sur les Blackhawks 3-2

Jaden Schwartz a marqué à 13:32 de la troisième période alors que Patrick Kane... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jay Cohen
Associated Press
Chicago

Jaden Schwartz a marqué à 13:32 de la troisième période alors que Patrick Kane était au cachot et les Blues de St. Louis ont battu les Blackhawks de Chicago 3-2, dimanche, pour prendre les devants 2-1 dans la série de premier tour.

Patrik Berglund a aussi touché la cible en troisième alors que les Blues sont venus de l'arrière pour l'emporter après avoir encaissé un dur revers dans le deuxième match. Brian Elliott a effectué 44 arrêts pour garder les siens dans le match, surtout au deuxième engagement.

«Personne n'a dit que ce serait une courte série et même lorsqu'ils ont gagné le deuxième match, ça n'a pas affecté notre moral, a dit Schwartz. Nous avons bien exécuté et nous avons fait du bon travail.»

Kane a écopé une pénalité de quatre minutes pour bâton élevé à l'endroit du défenseur Alex Pietrangelo, et les Blues ont profité de cette occasion.

Vladimir Tarasenko a refilé le disque à David Backes, qui l'a remis à Schwartz dans l'enclave. Il a battu Crawford du côté de la mitaine pour inscrire son troisième but en carrière en séries et donner les devants 3-2 aux siens avec 6:38 à écouler.

Les Blackhawks ont retiré Corey Crawford au profit d'un sixième attaquant avec 1:10 à faire, mais Elliott et les Blues ont tenu bon. Le quatrième match aura lieu, mardi, à Chicago.

«C'était une dure défaite, a déclaré l'entraîneur des Blackhawks, Joel Quenneville. Il faut se remettre dedans. C'était un match très compétitif, comparable aux deux premiers.»

Brent Seabrook et Artem Anisimov ont marqué pour les Blackhawks, qui ont vu leur fiche glisser à 28-7 en séries à domicile depuis les éliminatoires de 2013. Il s'agissait d'un premier match de séries au United Center depuis qu'ils y avaient remporté la coupe Stanley en juin.

Le tir flottant d'Anisimov a déjoué Elliott à 1:04 de la deuxième et donner les devants aux Blackhawks. La brillante prestation de Crawford a permis aux Hawks de préserver cette avance pendant un moment.

Crawford a volé Carl Gunnarson avant de servir la même médecine à Jori Lehtera à 5:31.

La salle comble de 22 207 spectateurs a répondu en chantant «Co-rey! Co-rey!» et elle a continué lorsqu'il a de nouveau frustré Lehtera et Tarasenko, un peu plus tard. Il a terminé le match avec 33 arrêts.

Elliott a aussi connu de bons moments, notamment lors d'un avantage numérique des Blackhawks en deuxième. Il a aussi été chanceux lorsque le tir d'Andrew Ladd a frappé les deux poteaux avec environ 6:20 à faire à la période médiane.

Berglund a créé l'égalité à 5:15 de la troisième lorsque son tir de la ligne bleue a dévié sur la jambe droite de Michal Rozsval et déjoué Crawford du côté de la mitaine.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer