Les Blackhawks arrachent la victoire aux Blues

Une contestation de l'entraîneur au bon moment a fait tourner le vent en faveur... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
R.B. Fallstrom
Associated Press
SAINT-LOUIS

Une contestation de l'entraîneur au bon moment a fait tourner le vent en faveur des Blackhawks de Chicago en troisième période.

Et les champions en titre de la Coupe Stanley se sont assurés d'en profiter.

Andrew Shaw a marqué sur un retour en avantage numérique avec 4:19 à faire en temps réglementaire, quelques instants après que Joel Quenneville eut remporté sa contestation pour annuler un but de ses rivaux en raison d'un hors-jeu, et les Blackhawks ont nivelé les chances dans leur série de premier tour face aux Blues de St. Louis en l'emportant 3-2, vendredi.

« Quelqu'un sur le banc a immédiatement crié que c'était hors jeu, a dit Quenneville. Nous avons eu la confirmation sur le tard et j'ai crié comme un fou. »

L'entraîneur-chef des Blues Ken Hitchcock a insinué que la décision des arbitres, après une longue consultation vidéo, était allée en faveur des Blackhawks pour une raison.

« Quand vous affrontez les champions en titre, vous allez devoir vous battre contre beaucoup de choses, a dit Hitchcock. Certaines décisions vont aller contre vous, vous n'allez pas toujours voir les arbitres prendre les décisions souhaitées. Vous allez toujours avoir l'impression que les choses vont contre vous. Mais c'est comme ça et il faut se battre malgré tout. »

Corey Crawford a été efficace devant le filet avec 29 arrêts et Duncan Keith a aussi marqué pour les Blackhawks à son premier match après avoir purgé une suspension de six matchs pour avoir donné un coup de bâton au visage de l'attaquant du Wild du Minnesota Charlie Coyle. Keith a aussi amassé une aide sur le but de la recrue Artemi Panarin dans un filet désert avec 1:34 à écouler. Patrick Kane a récolté deux aides.

« C'était bien de se délier un peu les jambes, a dit Keith, qui a été le joueur le plus utilisé du match avec un temps de jeu de 30:59. Ce n'est pas la même chose à l'entraînement, surtout en séries. »

Vladimir Tarasenko et Kevin Shattenkirk, avec une seconde à faire au match, ont généré l'offensive des Blues. Brian Elliott a accordé deux buts sur 28 lancers.

La série se poursuivra dimanche à Chicago, avec la présentation du troisième match.

Tarasenko croyait avoir donné les devants 2-1 aux Blues avec 7:46 à faire en troisième période avec ce qui aurait été son deuxième but du match. Cependant, Quenneville a demandé aux arbitres de consulter les reprises vidéos et ils ont finalement annulé le but puisque l'attaquant des Blues Jori Lehtera était tout juste en position de hors-jeu lors de l'entrée de zone.

« Quelle décision de Matt Meacham, notre responsable vidéo, a dit Keith. Ç'a semblé les ébranler. Nous avons appuyé sur l'accélérateur et en avons profité. »

Tarasenko était au banc des punitions pour encore huit secondes quand Shaw a profité d'un retour à la suite d'un lancer de Brent Seabrook pour déjouer Elliott.

Les Blues ont à leur tour contesté le but, croyant qu'Elliott avait été victime d'obstruction, mais les arbitres n'ont pas renversé le verdict cette fois-ci.

« Nous devons nous placer dans une position où ce genre de décisions ne changera pas le résultat du match, a dit Elliott. Je ne comprends plus les règlements. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer