Hurricanes: la vie après Eric Staal

Même s'ils ne participeront pas aux séries éliminatoires,... (Photo John E. Sokolowski, USA Today)

Agrandir

Même s'ils ne participeront pas aux séries éliminatoires, les Hurricanes de la Caroline peuvent être heureux de la façon dont leur deuxième moitié de saison s'est déroulée.

Photo John E. Sokolowski, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Raleigh) Les Hurricanes de la Caroline terminent leur saison locale en accueillant le Canadien, qu'ils avaient vaincu 3-2 à sa visite précédente le 5 décembre dernier au PNC Arena. D'ailleurs, depuis ce match, les Hurricanes ont affiché un dossier de 27-16-11, ce qui leur a permis de passer du 30e au 18e rang à l'échelle de la Ligue nationale.

À l'inverse, ce voyage à Raleigh avait marqué le début d'une interminable glissade pour le Canadien, qui a présenté une fiche de 17-33-3 depuis ce moment-là.

«Nous avons encore des raisons de jouer ces deux derniers matchs, nous avons des joueurs qui peuvent atteindre d'intéressants plateaux, a rappelé l'entraîneur-chef Bill Peters. Justin Faulk est à la recherche de son 17e but de la saison. Ce serait un record de saison chez les défenseurs depuis le déménagement de la franchise. Il est coincé à 16 buts depuis un petit moment et il a raté des matchs. Ses coéquipiers sont au courant!»

Les Hurricanes ont amorcé une nouvelle ère après avoir échangé leur capitaine Eric Staal à la date-limite des transactions. Ils ont affiché un étrange dossier de 7-4-6 depuis le 28 février. Ça fait beaucoup de matchs en prolongation!

Ça démontre à quel point les hommes de Bill Peters trouvent le moyen de donner du fil à retordre à leurs adversaires en début d'un alignement qui - surtout en attaque - semble quelque peu démuni.

Or, même s'ils ne sont pas passés proche de participer aux séries éliminatoires, les Hurricanes peuvent être heureux de la façon dont leur deuxième moitié de saison s'est déroulée. Ils ont déjà récolté leur meilleur total de points en cinq ans, une hausse de 17 par rapport à l'an dernier.

Jordan Staal a reconnu que la vie avait un peu changé en Caroline depuis que son frère aîné a été échangé aux Rangers de New York.

«Je suis chanceux d'avoir pu jouer avec lui pendant quelques années car on a eu beaucoup de plaisir, a-t-il mentionné. On n'a peut-être pas accompli tout ce qu'on aurait voulu ensemble, mais ça demeure de bons moments.

«C'est sûr que ça a été difficile pour Eric de quitter les Hurricanes. Ça se lisait dans son visage. Les rumeurs dans les mois qui ont précédé pesaient lourd pour lui comme pour le reste de sa famille. Ce n'est pas facile d'être dans un entre-deux comme ça. Il a été ici pendant tellement longtemps... Mais il a fait du bon travail pour garder l'esprit léger dans le vestiaire et d'essayer de gérer ça par lui-même.»

L'entraîneur-chef des Hurricanes de la Caroline, Bill Peters,... (Photo Chris Seward, AP) - image 2.0

Agrandir

L'entraîneur-chef des Hurricanes de la Caroline, Bill Peters, dirigera l'équipe canadienne au prochain Championnat du monde de hockey.

Photo Chris Seward, AP

Peters à la barre de l'équipe canadienne

L'entraîneur-chef Bill Peters a été choisi en début de semaine pour diriger l'équipe canadienne au prochain Championnat du monde qui aura lieu au mois de mai en Russie.

«C'est excitant», a admis celui qui sera l'un des adjoints de Mike Babcock derrière le banc du Canada à l'occasion de la Coupe du monde en septembre.

«En temps et lieu je m'assoirai avec le personnel et je m'impliquerai dans les réunions. Le personnel d'entraîneurs se réunira ici à Raleigh avant d'aller à Prague en vue d'un match préparatoire, et ensuite ce sera Saint-Pétersbourg. Évidemment, pour l'instant l'attention de tout le monde est portée vers la fin de nos saisons respectives - et nous voulons terminer la saison en force en Caroline -  mais à chaque fois qu'on a la chance de représenter notre pays, c'est un honneur. 

«Ce sera tout un tournoi. Ce sont les meilleurs de chaque pays et à voir les formations préliminaires de chaque pays, tout le monde a une chance de gagner. Toutes les équipes ont un gardien capable de voler des matchs.

Jordan Staal fait partie des joueurs qui seront considérés au sein de la formation canadienne. Peters serait bien heureux de pouvoir compter sur lui, mais ce dernier pourrait décliner l'invitation en raison de la naissance prochaine d'un enfant.

Quoi qu'il en soit, Peters continuera d'investir en son joueur de centre, surtout que les responsabilités de ce dernier pourraient augmenter chez les Hurricanes à la suite du départ de son frère Eric.

«Jordan porte déjà une lettre sur son chandail mais nous ne ressentons pas l'urgence de nommer un nouveau capitaine, a indiqué Peters. Nous allons voir comment les choses évoluent. On veut que ce soit fait de la bonne façon parce qu'on va vouloir s'assurer de faire le bon choix. Mais Jordan fera assurément partie des discussions.»

Les trios probables des Hurricanes

AGCAD
SkinnerRaskNash
NordstromStaalBrown
TerryLindholmMalone
GerbeMcClementJordan

En défense

DGDD
SlavinFaulk
HanifinPesce
HainseyMurphy
Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer