Panthers: en attendant les séries

Alors qu'ils complètent un trio avec Jaromir Jagr,... (PHOTO ROBERT MAYER, ARCHIVES USA TODAY)

Agrandir

Alors qu'ils complètent un trio avec Jaromir Jagr, Jonathan Huberdeau (à gauche) et Aleksander Barkov (à droite) sont véritablement en train de s'établir comme joueurs d'impact dans la LNH.

PHOTO ROBERT MAYER, ARCHIVES USA TODAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SUNRISE) Les Panthers de la Floride ont beau être en tête de la Division atlantique à une semaine de la fin du calendrier, Gerard Gallant refuse de tenir les choses pour acquis. « Nos chances sont bonnes, mais on ne sait jamais! », a lancé l'entraîneur-chef, déclenchant l'hilarité.

Les Panthers reçoivent ce soir le Canadien, et ils pourraient en profiter pour assurer leur place en séries, dépendant du résultat du match Red Wings-Maple Leafs.

Forcément, on commence donc déjà à penser aux séries, que les Panthers n'ont pas vécues depuis 2012. Or, le noyau de cette équipe s'est entièrement renouvelé depuis, si bien que cinq des 10 meilleurs marqueurs des Panthers n'ont jamais disputé un seul match éliminatoire dans la Ligue nationale. Il s'agit de Jonathan Huberdeau, Vincent Trocheck (blessé), Aleksander Barkov, Aaron Ekblad et Nick Bjugstad.

« Dans le junior, j'ai pu me préparer pour les séries de la LNH, affirme toutefois Ekblad, le premier choix au total au repêchage de 2014. C'est une saison de 68 matchs, pas 82 comme ici, mais ça se ressemble. Ça commence lentement avec les matchs préparatoires, ça va plus vite en première moitié, ça devient plus intense en deuxième moitié et en séries, c'est un tout autre niveau. En ce sens, je sais à quoi m'attendre, car j'ai disputé des matchs importants dans la Ligue de l'Ontario. »

Il y a aussi le fait que ces jeunes sont bien entourés, puisque dans la formation des Panthers samedi soir, on retrouve quatre gagnants de la Coupe Stanley: Jaromir Jagr, Jiri Hudler, Brian Campbell et Shawn Thornton, sans oublier les blessés Willie Mitchell et Dave Bolland, qui ont deux bagues de championnat chacun.

« Jagr a joué beaucoup en séries, on a plusieurs autres joueurs qui ont eu la chance d'être en séries, qui ont gagné la Coupe Stanley, rappelle Huberdeau. Ils savent ce que ça prend pour nous, les jeunes qui n'ont pas eu la chance de vivre les séries. C'est bon d'avoir des vétérans comme ça pour les séries. »

Barkov et Huberdeau, l'éclosion

Samedi soir, ce sera aussi l'occasion de voir à l'oeuvre Aleksander Barkov et Jonathan Huberdeau, qui sont véritablement en train de s'établir comme joueurs d'impact dans la LNH.

La progression de Barkov est impressionnante. Choisi au 2e rang en 2013, quand plusieurs l'attendaient plutôt au 4e rang, il totalise 51 points cette saison, mais en seulement 61 matchs. Sur 82 matchs, on parlerait d'une production de 68 points.

À titre de comparaison, Nathan MacKinnon, choisi premier cette année-là, compte 52 points cette saison, mais en 72 rencontres...

Huberdeau a quant à lui égalé son sommet personnel de 54 points établi l'an passé, mais il a disputé huit matchs de moins que la saison dernière. Avec cinq matchs à jouer, il devrait donc dépasser sa marque.

Il est d'ailleurs intéressant de constater que Huberdeau et Galchenyuk, qui en sont tous les deux à leur quatrième saison, semblent progresser à un rythme similaire: une saison recrue encourageante, une deuxième saison plus difficile, une progression depuis. Galchenyuk a déjà établi son sommet personnel de points (52), et a encore quatre matchs pour marquer les trois buts qui le séparent du plateau des 30.

« Les deux sont très talentueux, les deux deviendront des vedettes dans la LNH, estime Gallant, qui avait aussi dirigé Galchenyuk à Montréal. Ça leur prend du temps, c'est une longue saison de 82 matchs et ils ne seront pas parfaits tous les soirs. En tant qu'entraîneur, on s'attend à ce qu'ils le soient, mais ça n'arrivera pas. »

Lernout sur la patinoire

Chez le Canadien, c'était un entraînement optionnel. Seulement sept joueurs y ont pris part: les blessés Carey Price, P.K. Subban et Brian Flynn, de même que Charlie Lindgren, Mike Brown, Stefan Matteau et Brett Lernout. Du lot, seul Lernout jouera ce soir. Ce sera son tout premier match dans la LNH.

Absent vendredi parce qu'il recevait des traitements, Jacob De La Rose n'a donc pas patiné ce matin et ratera le match de ce soir.

Devant le filet, ce sera un duel entre Mike Condon et Roberto Luongo.

Formation probable des Panthers

Huberdeau-Barkov-Jagr

Jokinen-Bjugstad-Smith

Hudler-Grimaldi-Purcell

Thornton-MacKenzie-Howden

Kindl-Gudbranson

Campbell-Ekblad

Kulikov-Kampfer

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer