Victoire en trois temps du Canadien contre les Wings

Alex Galchenyuk célèbre le but de Paul Byron en... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Alex Galchenyuk célèbre le but de Paul Byron en première période.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ce ne fut pas facile et ce fut aussi un peu compliqué, mais au bout du compte, le Canadien a fini par obtenir une victoire de 4-3 mardi soir au Centre Bell, contre les Red Wings de Detroit.

> Le sommaire du match

En gros, le Canadien a disputé un match en trois temps: un départ canon, un écroulement, puis un regain de vie en fin de match, juste assez pour obtenir les deux points de la victoire.

Dans le cadre d'une saison perdue depuis longtemps, la moindre bonne petite nouvelle se prend bien dans les corridors du Centre Bell ces jours-ci.

«Ce que je retiens, c'est qu'à cinq contre cinq, on a quand même été très efficaces, a fait savoir l'entraîneur Michel Therrien. J'ai aimé notre jeu à cinq contre cinq, surtout le jeu du trio de Galchenyuk et Pacioretty. Ces deux-là ont très bien joué. Il y a des matchs où c'est plus difficile, mais ils ont été très efficaces cette fois-ci.»

C'est avec deux buts que le club montréalais a commencé sa soirée, ceux de Max Pacioretty et Paul Byron. Après 20 minutes, c'était 2-0 CH, et l'affaire semblait classée. Le Canadien a même sorti du match le gardien partant des Wings, Petr Mrazek, qui a donné ces deux buts sur seulement sept tirs. Jimmy Howard a pris la relève.  

Les Wings ont toutefois répliqué avec trois buts de suite, les trois grâce à un manque de discipline de la part du Canadien.

Alexei Emelin, tout d'abord, a écopé d'une pénalité de cinq minutes pour une mise en échec très douteuse à l'endroit de Dylan Larkin, pendant laquelle les Wings ont marqué deux buts, ceux de Gustav Nyquist et Anthony Mantha.

Alexei Emelin et Justin Abdelkader ont brièvement jeté... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Alexei Emelin et Justin Abdelkader ont brièvement jeté les gants en 2e période. 

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Pour Mantha, il s'agissait d'un deuxième but en carrière dans la LNH. Les deux contre le Canadien, en plus!

Puis Mike Brown s'est pris quatre minutes de punition pour avoir tenté d'entraîner le défenseur Niklas Kronwall à la bagarre. Une mauvaise idée qui a permis aux Wings de marquer, encore une fois, à cinq contre quatre, cette fois via le bâton du défenseur Mike Green.

Mais le Canadien n'a pas lâché.

En début de troisième période, le Canadien croyait bien avoir égalé la marque sur un but d'Alexei Emelin, mais c'était trop beau pour être vrai (surtout qu'Emelin ne marque pas souvent). Les Wings ont exigé la reprise vidéo, et le but d'Emelin a été refusé, après qu'il eut été déterminé que Mike Brown avait nui au travail du gardien Howard.

Mais le Canadien s'est repris quelques minutes plus tard quand Sven Andrighetto a complété un jeu de Tomas Plekanec pour faire 3-3. Puis, en milieu de période, Pacioretty a réussi son deuxième de la rencontre, son 27e de la saison. Ce fut juste assez pour battre les visiteurs.

Stefan Matteau a été retranché de la formation, et c'est un autre attaquant, Jacob De La Rose, qui a pris sa place. Ce fut le seul changement à la formation montréalaise.

Avec tout ça, il ne reste plus que cinq matchs à la saison du Canadien avant de longues vacances. Le prochain est prévu pour jeudi soir à Tampa Bay, contre le Lightning.

Après la rencontre, Michel Therrien a confirmé que le gardien Carey Price allait être du voyage avec le reste de l'équipe en Floride, sans toutefois pouvoir dire s'il allait être en mesure de s'entraîner avec le reste de l'équipe.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer