Un revenant devant le filet des Flames

Niklas Backstrom... (PHOTO BRUCE FEDYCK, ARCHIVES USA TODAY SPORTS)

Agrandir

Niklas Backstrom

PHOTO BRUCE FEDYCK, ARCHIVES USA TODAY SPORTS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quatre-cent-trente-deux jours. Ce soir, au Centre Bell, Niklas Backstrom fera quelque chose qu'il n'a pas fait depuis 432 jours: il jouera un match dans la Ligue nationale.

Le vétéran de 38 ans obtiendra en effet son premier départ de la saison. Il défendra le filet des Flames de Calgary contre le Canadien. Et il n'a pas caché qu'il y avait un peu de rouille, quand un collègue lui a demandé à quoi ressemblerait sa routine du jour.

«Honnêtement, j'essaie surtout de me souvenir de ce qu'était ma routine d'avant-match! Plus sérieusement, je me concentre sur les détails. Je suis un peu nerveux et je crois que je le serai encore plus avant le match», a indiqué le Finlandais, après l'entraînement matinal des Flames.

Ce sera donc son premier départ depuis le 13 janvier 2015, quand il avait subi un revers de 7-2 aux mains des Penguins de Pittsburgh. Pour sa dernière victoire, il faut remonter au 13 décembre 2014, quand il avait battu les Coyotes de l'Arizona 4-3 en tirs de barrage.

Ce sera aussi son premier match dans la LNH dans un uniforme autre que celui du Wild du Minnesota.

Que s'est-il passé entre-temps avec ce gardien qui a été le gardien numéro 1 au Minnesota pendant des années? Des blessures, notamment aux hanches et à l'abdomen, l'ont ralenti, si bien qu'à ses deux dernières saisons, sa moyenne a grimpé au-dessus de 3,00, et son efficacité a chuté sous le seuil psychologique de ,900. Ajoutez le retour en force de Devan Dubnyk, de même que la tenue de Darcy Kuemper, et il n'y avait plus de place pour Backstrom à St. Paul.

À la date limite des transactions, le Wild l'a donc échangé aux Flames en retour de l'attaquant David Jones.

«Après l'échange de David Jones, la première chose que je lui ai demandée, c'est: quels sont tes plans? Il a dit: je veux jouer, car je veux jouer encore l'an prochain, a raconté l'entraîneur-chef des Flames, Bob Hartley. Dès qu'il a sauté sur la glace, j'ai compris que ce qu'il m'avait dit dans le bureau, ça avait de la valeur. Ce n'était pas que des paroles pour impressionner un nouveau coach. Autant dans le gymnase, à l'entraînement, il se donne. Il amène la passion d'une recrue.»

Le match de ce soir sera donc une remise en forme pour Backstrom, en vue de la rencontre de jeudi prochain, devant ses anciens partisans au Minnesota.

«On voulait lui donner ce départ où il a été si bon, a rappelé Hartley. Mais il fallait le préparer parce que ça fait 15 mois qu'il n'a pas eu un départ. Il aura peut-être un peu de rouille dans le système. Mais on est tous derrière lui, c'est une belle histoire.»

«Juste en le regardant, nos jeunes peuvent apprendre - même moi, j'apprends!, ajoute le capitaine des Flames, Mark Giordano. Il a 38 ans, mais ses habitudes de travail sur la glace et en gymnase sont irréprochables. C'est formidable de le voir travailler. Il a vraiment été professionnel pour revenir au jeu. On devra bien le défendre.»

Cinq défenseurs?

Reste toutefois à voir ce qu'il aura comme défense devant lui. Au moment d'écrire ces lignes, les Flames craignaient de devoir jouer à cinq défenseurs.

C'est que Deryk Engelland est à Calgary où sa femme a accouché ce matin. Les Flames viennent aussi de perdre les services de Dennis Wideman, blessé. C'est donc dire qu'il n'y a que cinq défenseurs en santé: Giordano, T.J. Brodie, Dougie Hamilton, Jyrki Jokipakka et Jakub Nakladal.

Hartley a mentionné que son équipe tentait de rappeler un joueur, mais comme le club-école est situé à Stockton, en Californie, les chances que ce joueur arrive à Montréal à temps sont minces. Hartley est donc prêt à jouer à cinq défenseurs, et pas question d'employer un attaquant à la ligne bleue!

«Je les regarde patiner de reculons à l'entraînement... je ne penserais pas! Peut-être en avantage numérique, mais à 5 contre 5, je ne penserais pas.»

Trios des Flames

AGCAD
GaudreauMonahanJooris
BoumaBacklundFrolik
FerlandBennettColborne
BolligStajanHathaway
Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer