• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Forsberg marque trois buts, les Predators lavent les Blues 5-0 

Forsberg marque trois buts, les Predators lavent les Blues 5-0

Filip Forsberg a enregistré son deuxième tour du chapeau en quatre jours et... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Filip Forsberg a enregistré son deuxième tour du chapeau en quatre jours et Pekka Rinne a réalisé un blanchissage de 26 arrêts pour permettre aux Predators de Nashville de vaincre les Blues de St. Louis 5-0, samedi.

Forsberg a marqué trois fois dans les 14 premières minutes de la deuxième période, menant les Predators vers une quatrième victoire consécutive.

L'attaquant suédois revendique maintenant 26 buts cette saison, incluant 12 en février, un sommet chez les Predators. L'ailier gauche avait inscrit son premier tour du chapeau en carrière mardi, dans une victoire contre les Maple Leafs de Toronto.

Son coéquipier de trio, Craig Smith, a marqué le premier but des Predators alors que Colin Wilson a compté le cinquième. Mike Ribeiro a quant à lui obtenu trois passes, ce qui lui en fait 36 cette saison.

Rinne est devenu le cinquième gardien actif à récolter 40 jeux blancs en carrière. Finaliste au trophée Vézina en 2014-15, le portier finalandais montre une fiche de 4-0-1 à ses cinq derniers départs.

Les Blues ont subi un troisième revers de suite. Le gardien Jake Allen a accordé cinq buts sur 29 tirs.

Les Red Wings battent l'Avalanche 5-3 en plein-air

Brad Richards a marqué le but de la victoire avec une minute à faire et les Red Wings de Detroit ont battu l'Avalanche du Colorado 5-3 au Coors Field, samedi, au Coors Field.

Richards, qui disputait son cinquième match à l'extérieur, a fait dévier un tir par-dessus l'épaule de Semyon Varlamov. Tomas Tatar, Gustav Nyquist et Justin Abdelkader ont aussi touché la cible pour les Red Wings. Darren Helm a ajouté un but dans un filet désert pour sceller l'issue du match.

Nathan MacKinnon, Tyson Barrie et Alex Tanguay ont riposté pour l'Avalanche, qui disputait un premier match à l'extérieur au Colorado.

Les vieux sentiments ne se sont pas apaisés entre les deux rivaux au cours des années. La glace, elle, est demeurée en bon état malgré une température inhabituelle de 18 degrés celsius lors de la mise au jeu initiale.

La température la plus chaude enregistrée lors d'un match extérieur l'avait été le 25 janvier 2014 alors qu'il faisait 17 degrés celsius au Dodger Stadium de Los Angeles pour le match entre les Kings et les Ducks d'Anaheim.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer