• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Face au Canadien, l'Avalanche fera tout pour rester dans la course aux séries 

Face au Canadien, l'Avalanche fera tout pour rester dans la course aux séries

Matt Duchene a fait l'objet de rumeurs de... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Matt Duchene a fait l'objet de rumeurs de transaction. Mais Patrick Roy l'a muté à l'aile droite et Duchene a répondu avec des performances dominantes, dont lors du match à Montréal.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Centennial, Colorado) L'Avalanche du Colorado s'accroche à une place en séries éliminatoires même si elle a joué plus de rencontres que ses rivaux. Les hommes de Patrick Roy jouent leur seul match de la semaine face au Canadien demain soir et ils savent qu'ils ont intérêt à ne pas l'échapper car leurs rivaux directs risquent de gagner du terrain.

Ce sera le second rendez-vous entre les deux équipes cette saison. Le 14 novembre, l'Avalanche avait rossé le Canadien 6-1 au Centre Bell, lui infligeant son revers le plus cinglant à domicile cette saison.

À l'époque, le nom de Matt Duchene faisait l'objet de rumeurs de transaction. Mais Patrick Roy venait de le muter à l'aile droite et Duchene avait répondu avec des performances dominantes, dont lors du match à Montréal.

Trois mois plus tard, Duchene retrouvera son poste au centre et sera flanqué de Jarome Iginla et Mikhail Grigorenko.

« On voulait qu'il tire plus souvent au filet et ça a été bon pour lui, a reconnu Roy. Il avait eu un début de saison difficile avant de connaître un très bon mois de novembre. On voulait lui donner plus d'espace en attaque en le jumelant à Nathan MacKinnon.

« Mais on pense maintenant que d'avoir Matt au centre de même que MacKinnon et Carl Soderberg, ça va nous donner beaucoup de profondeur au milieu. On pense pouvoir mieux répartir l'offensive. »

Semyon Varlamov affrontera le Canadien pour la première fois cette saison. Lors du passage de l'Avalanche au Centre Bell, au mois de novembre, c'est Reto Berra qui avait été devant le filet.

D'ailleurs, c'est en se rappelant de la perte de Varlamov au courant de la saison dernière que Roy a fait un parallèle avec la situation que vit présentement le Canadien.

« Je ne suis pas vraiment ce qui se passe dans l'Est, on en a assez de notre côté, a précisé l'ancien gardien vedette. Mais c'est certain que, quand on perd notre gardien numéro un, ça devient plus difficile. Les matchs sont tellement serrés qu'un arrêt-clé peut faire la différence.

« On l'a vécu l'an dernier et on a beaucoup insisté sur le fait qu'on avait connu une bonne saison avec 90 points. La perte de notre gardien pour 15 des 30 premiers matchs nous avait affecté énormément. Peu importe l'équipe, quand on perd un joueur-clé ça devient difficile de faire les séries. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer