• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > «Ça va être très difficile de participer aux séries» 

«Ça va être très difficile de participer aux séries»

Il y a toujours des dates importantes dans une saison de hockey, et pour le... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y a toujours des dates importantes dans une saison de hockey, et pour le Canadien, le 3 février 2016 sera probablement une date à retenir lorsque viendra le temps des grandes analyses.

Pourquoi? Parce que le Canadien avait l'occasion de s'offrir deux points faciles au Centre Bell contre des Sabres de Buffalo en pleine reconstruction, bien installés dans les environs du fond du classement de l'Association de l'Est.

Mais pour le Canadien, comme c'est trop souvent le cas en 2015-16, ça ne s'est pas passé exactement comme prévu. Marque finale: Sabres 4, Canadien 2.

Le sommaire du match

«Je suis tanné d'avoir à répéter les mêmes choses soir après soir, a lancé l'attaquant Brendan Gallagher dans le vestiaire des perdants. Nous trouvons des façons toujours différentes de perdre des matchs.»

Avec tout ça, ça ne s'améliore pas pour le Canadien, qui va rapidement devoir se mettre à la tâche pour que la glace du Centre Bell ne fonde pas en avril.

Cette défaite est une quatrième de suite, et la fiche de l'équipe depuis le 1er décembre ressemble à ceci: 6-20-1, la dernière victoire du club en temps réglementaire remontant au 6 janvier.

«Nous y croyons encore», a laissé entendre le gardien Mike Condon, qui n'avait pas l'air de trop y croire en disant ça, lui qui a dû faire quelques bons arrêts mercredi soir, faisant face à un total de 31 tirs.

Et comme pour bien faire, c'est l'ancien capitaine du CH, Brian Gionta, qui a enfoncé le dernier clou de la honte dans un filet désert à la fin, sous les huées et devant plusieurs sièges vides.

Cette fois, c'est une belle avance de 2-1 après 40 minutes de jeu que le Canadien a bêtement laissé filer. McGinn puis Larsson ont fait 3-2 Buffalo, ce dernier à 11:46 de la troisième, avec encore assez de temps au tableau.

Mais contre un Canadien qui ne sait plus comment gagner, ce fut bien suffisant.

Après tout ça, l'entraîneur montréalais a reconnu que le défi à relever est peut-être devenu un peu trop grand. «On est très conscients que ça va être très difficile de participer aux séries», a admis Michel Therrien, qui a bien vu les carences défensives de son club, comme un peu tout le monde.

Dale Weise, en avantage numérique, et Alex Galchenyuk, sur une feinte poétique conclue par un brillant revers, ont été les seuls joueurs montréalais à pouvoir déjouer Robin Lehner, un gardien qui n'en était pourtant qu'à une sixième présence cette saison devant le filet des Sabres. 

Alexei Emelin, inséré dans la formation au profit de Mark Barberio, qui jouait pourtant de manière solide à la ligne bleue montréalaise, a été coupable d'une gaffe majeure sur le premier but des Sabres, celui de Marcus Foligno, réussi sur le premier tir des Sabres. Ça venait un peu donner le ton pour le reste de la soirée.

Le Canadien profitera d'une journée de congé jeudi. Prochain match à l'horaire: samedi après-midi au Centre Bell, contre les Oilers d'Edmonton.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer