• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Drew Doughty remportera-t-il un premier trophée Norris? 

Drew Doughty remportera-t-il un premier trophée Norris?

Drew Doughty... (Photo Gary A. Vasquez, USA Today)

Agrandir

Drew Doughty

Photo Gary A. Vasquez, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
Associated Press

Si Drew Doughty continue au même rythme, le défenseur des Kings devrait bien mériter le trophée Norris, remis au meilleur joueur de la LNH à sa position.

Il n'est pas dans le top trois des pointeurs, comme Erik Karlsson (Sénateurs), Brent Burns (Sharks) ou John Klingberg (Stars), mais il s'impose aux deux bouts de la patinoire. Il n'a pas son égal pour contrôler le disque, et il amène son jeu à un niveau supérieur quand ça compte, comme en finale de la Coupe Stanley.

Peut-être est-ce pourquoi il n'a pas encore le Norris à son palmarès - la saison régulière n'est pas sa meilleure vitrine. Quoi qu'il en soit, Karlsson et Klingberg devraient aussi être considérés pour l'honneur, tout comme P.K. Subban, du Tricolore.

À la mi-saison, voici d'autres prévisions concernant les trophées de la Ligue nationale:

Le Hart: Si Patrick Kane des Blackhawks continue à mener allègrement les pointeurs, l'honneur lui appartient, sa constance étant impressionnante. Aussi à ne pas négliger: le gardien Braden Holtby, des Capitals, ainsi que l'ailier gauche Jamie Benn, des Stars.

Le Vézina: Holtby est une valeur sûre s'il brise la marque de Martin Brodeur pour les victoires dans une saison, et s'il reste près du sommet pour la moyenne et le pourcentage d'arrêts. Mentionnons aussi Cory Schneider, des Devils, et Roberto Luongo, des Panthers.

Le Calder: Artemi Panarin, des Hawks, a 24 ans et il compte six ans d'expérience en KHL, mais on ne peut nier son brio à ses débuts dans la LNH (46 points en 53 matchs). Il faudra aussi suivre ce que font Dylan Larkin, des Red Wings, et Shayne Gostisbehere, des Flyers.

Le Selke: ce trophée semble être devenu l'affaire de Jonathan Toews (Blackhawks) ou de Patrice Bergeron (Bruins), mais Anze Kopitar des Kings est épatant. Son trio est redoutable avec la rondelle, tout en laissant rarement l'adversaire y toucher. Toews et Bergeron restent des possibilités.

Le Jack Adams: Gerard Gallant est un peu méconnu, mais l'entraîneur des Panthers sait tirer le maximum des jeunes comme des plus vieux. La Floride a déjà fait de grands pas sous sa gouverne. Aussi à considérer: Barry Trotz, des Capitals, et Lindy Ruff, des Stars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer