Ryan Johansen s'adapte bien aux Predators

Ryan Johansen a inscrit trois buts et sept mentions... (Photo Joe Mahoney, AP)

Agrandir

Ryan Johansen a inscrit trois buts et sept mentions d'aide en 10 matchs depuis qu'il a été échangé des Blue Jackets de Columbus aux Predators de Nashville.

Photo Joe Mahoney, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joshua Clipperton
La Presse Canadienne
Vancouver

C'est un hasard que Ryan Johansen n'arrive toujours pas à croire. Quelques heures après avoir été échangé des Blue Jackets de Columbus aux Predators de Nashville, le joueur de centre âgé de 23 ans attendait à l'aéroport lorsqu'il est tombé sur Seth Jones - le joueur qui s'en allait dans la direction inverse.

«Nous avons simplement ri et nous sommes dit: "C'est fou", a déclaré Johansen plus tôt cette semaine. C'est comme ça que le sport professionnel fonctionne.

«Nous sommes de bons copains, (mais) bien sûr c'était malaisant, a-t-il poursuivi. Nous avons discuté pendant environ une demi-heure, pour prendre des nouvelles. Nous faisons maintenant partie de nouvelles équipes et avons de nouvelles opportunités.»

Johansen profite pleinement de cette occasion avec les Predators depuis la transaction du 6 janvier, amassant trois buts et sept mentions d'aide en 10 matchs alors qu'il pivote le premier trio.

«Il fait du bon boulot depuis qu'il est ici, a admis l'entraîneur-chef des Predators Peter Laviolette. Il est imposant et très talentueux, joue en avantage numérique, à forces égales... Il apporte beaucoup à cette équipe.»

Un joueur contre un autre, deux joueurs au talent comparable. Les transactions sont difficiles aujourd'hui dans la LNH à cause du plafond salarial, mais les Predators, qui ne sont pas reconnus pour leur attaque dévastatrice, étaient à la recherche d'un joueur d'impact à l'avant. Pendant ce temps, les Blue Jackets voulaient renforcer leur brigade défensive.

«Ce fut une bonne transaction, a ajouté Laviolette. Nous avons cédé tout un joueur en Seth, mais nous avons obtenu un gars dont nous avions vraiment besoin. Par-dessus le marché, (Johansen) comble le poste de centre numéro 1 typique.

«Cette transaction l'a relancé. C'est un nouveau poste, un nouvel environnement, une nouvelle opportunité.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer