Le Canadien freine sa série de défaites

Lars Eller a marqué le but gagnant en... (PHOTO TOM SZCZERBOWSKI, USA TODAY SPORT)

Agrandir

Lars Eller a marqué le but gagnant en tirs de barrage.

PHOTO TOM SZCZERBOWSKI, USA TODAY SPORT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TORONTO) Après les sorties remarquées de Michel Therrien mardi et de Marc Bergevin jeudi, les joueurs du Canadien avaient l'occasion de remercier leurs patrons du soutien offert. Ce ne fut convaincant qu'à moitié.

>>> Le sommaire du match

>>> Relisez notre clavardage

Après avoir disputé une première période du tonnerre, le Tricolore est tombé à plat pendant les 40 minutes suivantes. Il s'est finalement repris en tirs de barrage et a arraché une victoire de 3-2 aux Maple Leafs, samedi.

Lars Eller a tranché le débat au cinquième tour des tirs de barrage quand son tir a déjoué James Reimer.

«Le but de Pacioretty était un jeu sous beaucoup de pression, il faut retenir ça, a dit l'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. Lars a marqué le but de la victoire, mais il a aussi connu un de ses bons matchs de la saison.»

Avant lui, Alex Galchenyuk, Brian Flynn et David Desharnais avaient raté leur chance, et dans le cas de Flynn, il a même fallu aller à la reprise vidéo, car la rondelle a été arrêtée sur la ligne rouge.

Chez les Leafs, Peter Holland a marqué, et Mike Condon a repoussé les charges de Joffrey Lupul, Pierre-Alexandre Parenteau, Nazem Kadri et Tyler Bozak.

«On méritait de gagner ce match-là, a mentionné Therrien. On a entamé le match avec beaucoup d'intensité. On a donné seulement 15 lancers pendant les trois périodes. On ne peut pas en vouloir à Condon, il a fait de gros arrêts. L'important, c'est la manière qu'on a joué et pour moi, on a connu un match solide.»

Le CH met donc fin à sa séquence de cinq défaites de suite. Mais il faudra évidemment plus qu'un gain à l'arraché contre une équipe de deuxième ordre pour parler d'une saison relancée...

Départ canon

Mike Babcock avait accordé un congé d'entraînement à ses joueurs hier, et disait s'attendre à une réponse énergique. « La balle est dans leur camp », avait-il dit. L'entraîneur-chef a dû être déçu de ce qu'il a vu en première période.

Contre des Montréalais qui étaient constamment premiers sur la rondelle, les Leafs ont été incapables d'organiser quoi que ce soit pendant les 20 premières minutes. Leur premier tir est survenu après 11 minutes de jeu, et provenait de la zone neutre. La « frappe » de Kadri a été accueillie par des applaudissements sarcastiques.

À l'autre bout, le CH a pris d'assaut le filet de James Reimer et a dirigé 14 tirs sur le gardien des Leafs. Ça a fonctionné dès la deuxième minute, quand Desharnais a accepté une passe magique de Dale Weise pour ouvrir la marque. La passe était si magique que quelques collègues, dont l'auteur de ces lignes, ont cru que c'était Galchenyuk, et non pas Weise, qui l'avait réalisée!

Tomas Fleischmann a doublé l'avance des visiteurs, mais Eller, par son entrée de zone et sa passe, et Daniel Carr, par sa présence dans le demi-cercle du gardien, l'ont grandement aidé.

Les Leafs ont retrouvé leur aplomb en période médiane. Disons que les deux punitions à Weise - les deux en zone offensive - ne leur ont pas nui en ce sens.

Les efforts des hommes en bleu ont fini par rapporter en milieu de période, quand Kadri a accepté le relais de l'excellent Morgan Rielly pour faire 2-1.

Les Leafs ont complété leur remontée en début de troisième, sur un but de Lupul. Sur le jeu, Condon a certes accordé un long retour, mais P.K. Subban avait quant à lui une place de choix pour regarder le jeu.

Brendan Gallagher a ensuite frappé à la porte avec un tir que Reimer a bloqué partiellement. La rondelle a continué son chemin sur la ligne rouge, sans la franchir.

La prolongation n'a pas fait de maître, et Eller a ensuite donné la victoire au Canadien, la deuxième de l'équipe cette saison en tirs de barrage.

Les hommes de Michel Therrien reprennent l'action lundi, à Columbus, dans le premier match d'une série aller-retour contre les Blue Jackets.

Hommage à Keon

Par ailleurs, avant la rencontre, les Maple Leafs ont rendu hommage à leurs anciens joueurs Dave Keon, Tim Horton et Turk Broda. Les trois ont été admis dans Legends Row, le lieu qui rassemble les plus grands de l'histoire des Leafs.

Keon a marqué 365 buts et a totalisé 858 points en 1062 matchs avec les Leafs, de 1960 à 1975. Le Québécois a toutefois été longtemps en froid avec l'organisation torontoise depuis son départ, lui qui était notamment en conflit avec le propriétaire de l'époque, Harold Ballard.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer