Le Canadien subit une quatrième défaite de suite

Les villes changent, les adversaires aussi, mais pour le Canadien ces jours-ci,... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicago) Les villes changent, les adversaires aussi, mais pour le Canadien ces jours-ci, le résultat final est trop souvent le même: une défaite.

> Le sommaire du match

Contre l'équipe de l'heure dans la LNH, le Canadien avait besoin d'une performance presque sans faille, et aussi de quelques petits miracles. Mais ce n'est pas arrivé, et cela a mené à une défaite, une autre, cette fois par la marque de 5-2 contre des Blackhawks trop forts qui ne perdent plus.

Aucun doute, ce sont deux équipes à la réalité bien différente qui ont quitté le United Center dimanche soir. D'un bord, ces irrésistibles Hawks, qui ont du coup obtenu une 11e victoire de suite. De l'autre, ce Canadien qui se cherche et qui se cherche, sans pouvoir trouver une façon de se tirer de ce marasme inquiétant.

La défaite de dimanche soir est une quatrième de suite pour le groupe de Michel Therrien, un entraîneur qui connaît, et de loin, ses pires moments depuis son retour à la barre du club, en 2012. Justifiées ou non, les rumeurs sur son futur immédiat ne vont certes pas s'estomper au cours des prochaines heures.

Encore une fois, le Canadien s'est pourtant bien battu, mais il a fini par plier à la longue.

Richard Panik a fait 1-0 Hawks en partant. Lars Eller a répliqué avec son premier but en 18 matchs. Ensuite, ce fut surtout à l'avantage des champions, qui ont, justement, joué comme les champions qu'ils sont.

Jonathan Toews a marqué deux buts en deuxième période, son 18e et puis son 19e de la saison, ce dernier suite à une gaffe du gardien Ben Scrivens, qui avait erronément signalé un dégagement, semant la confusion chez deux de ses coéquipiers sur le jeu.

Max Pacioretty a redonné espoir à sa bande en troisième avec un but, mais Patrick Kane a fermé les lumières peu de temps après, suite à une bourde défensive de Nathan Beaulieu. C'était trop pour le Canadien, qui s'est bien battu mais qui sort de Chicago avec un résultat un peu trop familier. Les Hawks et Duncan Keith ont ajouté un cinquième but à la fin dans un filet désert.

«On a continué à se battre, a commenté Michel Therrien au terme du match. Les Blackhawks ont des joueurs de talent, c'était difficile. La semaine qui s'en vient est une semaine importante pour le classement.»

Avec tout ça, le Canadien rentre donc à Montréal avec une récolte d'un seul point sur une possibilité de quatre lors de ce voyage de deux matchs dans le Midwest américain. Le prochain match du club est prévu pour mardi soir au Centre Bell, contre les Bruins de Boston.

________________________________________

Ils ont dit

> Max Pacioretty: «Ce n'est pas la performance qu'on recherchait après le très bon match de la veille à St. Louis. Nous avions disputé un match incroyable contre les Blues, et on voulait prouver que ce n'était pas de la chance. Mais nous étions trop lents sur la rondelle.»

> Brendan Gallagher: «Nous allons nous serrer les coudes, rester ensemble et nous allons nous en sortir.»

> Ben Scrivens: «Sur le troisième but des Blackhawks, j'aurais dû jouer la rondelle.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer