Les Flyers s'imposent contre le Canadien

La bonne nouvelle, c'est que le long voyage du Canadien est maintenant terminé.... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Philadelphie) La bonne nouvelle, c'est que le long voyage du Canadien est maintenant terminé. La mauvaise, c'est que le voyage en question s'est conclu sur une (autre) défaite, mardi soir à Philadelphie.

> Le sommaire du match

Contre des Flyers qui ne sont pourtant guère menaçants et qui n'ont rien d'une puissance, le Canadien a offert une performance souvent ordinaire et sans énergie, pour finalement perdre ce match par la marque de 4-3.

Le bilan de ce voyage amorcé le 19 décembre à Dallas se lit donc ainsi: deux victoires (une seule en temps réglementaire), et six défaites, pour une récolte de 4 points sur une possibilité de 16. 

Au terme du match, l'entraîneur Michel Therrien n'était pas vraiment de bonne humeur.

«Certains de nos joueurs vont devoir en donner plus lors de la deuxième moitié de la saison, a lancé le pilote montréalais. Tes meilleurs joueurs doivent être tes meilleurs joueurs.»

Même si les Flyers avaient subi la défaite à leurs trois matchs précédents, il ne fallait certes pas s'attendre à ce que ce soit trop facile pour le Canadien. Ce ne le fut pas. Ce sont d'ailleurs les joueurs en orange et noir qui ont pris l'avance de 1-0 dès le départ, avec un but en échappée de la part de Brayden Schenn, sur des gaffes de Galchenyuk et Markov. Ce même Galchenyuk s'est tout de même repris par la suite avec un but, son 10e de la saison, pour faire 1-1.

En deuxième, les Flyers ont fait 3-1 sur des buts de Gostisbehere et Simmonds, et ça semblait un peu être la fin pour les visiteurs, menés 22-7 à un certain moment au tableau des tirs. Mais Brendan Gallagher a rallumé la flamme de l'espoir en fin de période avec un but laid, mais un but quand même, et c'était 3-2 Flyers après 40 minutes.

En troisième, le Canadien y croyait jusqu'à ce que Sean Couturier fasse 4-2 en milieu de période, allant chercher un retour de tir un peu chanceux pour battre ce pauvre Ben Scrivens, qui méritait sans doute mieux. Scrivens en était mardi soir à son deuxième départ depuis qu'il s'est joint au Canadien, il y a une semaine.

Le Canadien a bien ajouté un troisième but avec 56 secondes à faire, celui de Daniel Carr, mais ce ne fut pas suffisant, même si Michal Neuvirth, le gardien des Flyers, a bien failli en mettre une dans son propre filet à la fin, ratant un dégagement qui a dévié sur Max Pacioretty, et qui aurait pu se retrouver dans le filet!

Le Canadien avait par ailleurs choisi d'apporter un seul changement à sa formation, en redonnant du travail à l'attaquant Devante Smith-Pelly, qui avait été rayé de la formation lors des trois matchs précédents. Smith-Pelly a amorcé le match sur le troisième trio, celui de David Desharnais, mais a été muté au quatrième trio lors de la deuxième période.

Sven Andrighetto, Greg Pateryn et Jarred Tinordi ont tous été laissés de côté. Chez les Flyers, Vincent Lecavalier a dû se contenter d'un rôle de spectateur pour un 22e match de suite.

Les joueurs du Canadien vont maintenant rentrer à la maison afin de disputer un premier match au Centre Bell lors de cette nouvelle année, en y accueillant les Devils du New Jersey mercredi soir. Peut-être que l'air montréalais va leur faire du bien?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer