• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Classique Hivernale: Therrien compte utiliser la victoire pour relancer l'équipe 

Classique Hivernale: Therrien compte utiliser la victoire pour relancer l'équipe

Le gardien du Canadien Mike Condon a probablement signé... (Photo Greg M. Cooper, USA TODAY Sports)

Agrandir

Le gardien du Canadien Mike Condon a probablement signé la victoire la plus significative de sa jeune carrière, en excluant possiblement sa première dans la LNH.

Photo Greg M. Cooper, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamarche
La Presse Canadienne
FOXBOROUGH, Mass

Est-ce la prestigieuse tribune que représente la Classique hivernale? Est-ce le grand air de Foxborough? Est-ce le retour de Brendan Gallagher? Ou est-ce un peu de tous ces éléments? Peu importe l'explication retenue, les joueurs du Canadien ne pouvaient choisir un meilleur moment pour offrir l'une de leurs plus solides prestations de la saison et certainement des dernières semaines.

Les hommes de Michel Therrien ne ressemblaient nullement à l'équipe qui avait subi 11 défaites pendant le mois de décembre, surtout pendant les 20 premières minutes de jeu.

« (Avant le match) On était excités mais aussi concentrés sur le travail qu'on avait à faire, a fait savoir Therrien lors de son point de presse. On voulait imposer notre rythme, on voulait être la meilleure équipe en première période et on a réussi à le faire. »

>>> À lire : Classique Hivernale: le Canadien l'emporte 5-1 sur les Bruins

Auteur d'une performance d'un but et une aide, Brendan Gallagher a lui aussi fait allusion à l'état d'esprit positif qui régnait dans le vestiaire.

« Avant le match, nous nous sommes dit qu'il fallait savourer ce moment, a relaté Gallagher. Mais nous avons aussi parlé du fait qu'à la fin de la rencontre, nous ne voulions pas être perçus comme d'uniques participants. Nous voulions quitter la glace avec la victoire en poche.

«C'est ce que nous avons fait. Tout le monde s'est présenté, tout le monde a été compétitif. Ça n'était pas difficile de trouver l'énergie et la motivation. Nous nous sommes servis de notre vitesse, nous avons fait travailler leurs défenseurs et nous les avons forcés à récupérer des rondelles. Et au fur et à mesure que le match avançait, nous avons provoqué des revirements et marqué des buts aux moments opportuns.»

Distractions

Le dernier mois a été difficile pour tout le monde dans l'entourage de l'équipe, et pas seulement à cause de la piètre fiche du Canadien et des blessures à Carey Price et à Brendan Gallagher. À écouter Therrien, tout le battage publicitaire entourant la Classique hivernale a généré beaucoup de distractions.

«Ça fait un mois que nous avons des caméras devant le visage tous les jours. On mange, on a des caméras dans le visage. On pratique, on a des caméras dans le visage. Les caméras vont partir, d'autres vont rentrer à un niveau moins élevé», a lancé l'entraîneur-chef du Canadien, provoquant le rire généralisé parmi les journalistes.

Maintenant que l'événement est derrière lui et ses joueurs, Therrien veut se servir du match de vendredi comme rampe de lancement.

«Il faut maintenant bâtir à partir de cette victoire. Ce match laissera de beaux souvenirs aux joueurs, qui étaient entourés des membres de leur familles et d'amis, et la meilleure façon de s'en rappeler de façon plaisante, c'était en gagnant la rencontre, a expliqué Therrien.

«Nous savions qu'il s'agissait d'un match important pour les deux clubs, et nous voulions livrer une bonne performance, a-t-il ajouté. Nous ne voulions pas seulement participer à la Classique hivernale, nous voulions la gagner. C'était important pour le classement et la lutte sera serrée jusqu'à la fin de la saison.»

Par ailleurs, Therrien et les joueurs de l'équipe étaient heureux pour Mike Condon, qui a probablement signé la victoire la plus significative de sa jeune carrière, en excluant possiblement sa première dans la LNH.

«Comme je disais hier, il méritait amplement ce départ. On savait qu'il allait être prêt et il a effectué de gros arrêts aux bons moments», a observé Therrien.

Après une première période où il n'a rien eu à faire, Condon a commencé à être un peu plus occupé à compter du milieu du deuxième vingt. Il a réalisé son arrêt le plus important alors qu'il restait un dixième de seconde au cadran en période médiane, volant à Matt Beleskey, avec sa mitaine, ce qui semblait être un but certain.

«S'ils marquent, le momentum aurait pu tourner en leur faveur. C'est vrai que ce fut un arrêt important», a reconnu Condon, avec modestie.

David Desharnais était particulièrement heureux pour le jeune gardien de Holliston, une ville située à moins de 50 km de Boston.

«C'est tellement une belle histoire pour lui de jouer ce match. Il a réalisé un arrêt crucial en fin de deuxième, qui aurait pu nous faire mal et leur donner du momentum. Il a été exceptionnel aujourd'hui.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer