Le Canada vise trois titres mondiaux à Helsinki

L'équipe canadienne de hockey junior a beau attirer... (PHOTO SEAN KILPATRICK, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

L'équipe canadienne de hockey junior a beau attirer toute l'attention, les équipes canadiennes de ringuette junior et senior sont également en Finlande pour disputer leur championnat du monde respectif.

PHOTO SEAN KILPATRICK, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Chidley-Hill
La Presse Canadienne
HELSINKI

Le Canada pourrait quitter Helsinki, en Finlande, avec non pas un, mais trois titres mondiaux.

L'équipe canadienne de hockey junior a beau attirer toute l'attention, les équipes canadiennes de ringuette junior et senior sont également en Finlande pour disputer leur championnat du monde respectif.

«Nos attentes sont de gagner, de connaître le succès, a révélé Jackie Gaudet, la capitaine de l'équipe senior de ringuette, qui s'est inclinée face à la Finlande lors des quatre dernières éditions de la Coupe Sam Jacks. Ç'a toujours été Canada-Finlande et les matchs ont été serrés la plupart du temps. Avec le recul, tu penses aux choses que nous aurions pu faire mieux.

«Cette année, j'ai le sentiment que nous sommes prêtes à gagner.»

La ringuette a été inventée dans le nord de l'Ontario en 1963. Elle est pratiquée par les femmes sur une patinoire de hockey avec un centre, deux ailiers, deux défenseuses et une gardienne de but. Les bâtons sont de la même longueur qu'un bâton de hockey, mais sans palette. Au lieu d'une rondelle, un anneau de caoutchouc est utilisé.

La Finlande a remporté le titre mondial senior à six reprises, disposant à chaque fois de l'équipe canadienne. Le Canada a gagné le championnat du monde deux fois.

«Je n'envisage pas ça comme étant une surprise ou la victoire des négligées. Je ne le vois pas du tout comme ça, a ajouté Gaudet. Les matchs ont été serrés. Ce sera un bon match à suivre pour les amateurs si vous n'avez jamais vu de la ringuette ou seulement à des niveaux inférieurs.

«Les gens vont être surpris de ce qu'ils voient, en particulier les amateurs de hockey.»

L'équipe canadienne senior entreprend le tournoi international, vendredi, contre la Finlande. L'horaire convient parfaitement aux partisans canadiens présents à Helsinki puisque l'équipe de hockey junior dispose d'une journée de congé avant leur match quart de finale contre la Finlande.

L'équipe canadienne féminine des moins de 21 ans a déjà entrepris le tournoi du Trophée du Président avec quatre victoires d'affilée. Elle fait face à son premier véritable test vendredi, également contre la Finlande.

«Nous sommes venues pour le tournoi mais nous sommes aussi là pour voir les Finlandaises, a déclaré Lorrie Horne, entraîneuse-chef de l'équipe junior. Nous sommes venues pour les battre.»

Malgré cette grande rivalité entre le Canada et la Finlande sur la patinoire, Horne a rapidement souligné le respect que les deux équipes se vouent à l'extérieur.

Un exemple récent le démontre. La joueuse canadienne junior Annie Debaji a perdu son équipement en route vers Helsinki. Horne a appelé Jari Lindstrom, membre du conseil d'administration du club de ringuette Tuusula Blue et le père d'une joueuse de l'équipe finlandaise junior, et il est immédiatement passé à l'action.

«Il a trouvé un équipement pour la jeune joueuse, a déclaré Horne. Des athlètes de l'équipe américaine nous ont donné des casques et des masques. Une jeune femme finlandaise qui joue au Canada a apporté un casque et une paire de patins pour la jeune athlète. Et une compagnie a fait don de lentilles de contact à l'athlète.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer