Chaude lutte devant le filet du Canadien

Dustin Tokarski (35) obtiendra un troisième départ de... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Dustin Tokarski (35) obtiendra un troisième départ de suite, mardi soir. Pendant ce temps, Mike Condon doit patienter.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Chez le Canadien, l'identité du gardien numéro un ne fait aucun doute. L'identité du deuxième? Ça, c'est plus compliqué.

C'est Dustin Tokarski qui sera devant le filet montréalais, mardi soir au Centre Bell, contre les Sharks de San Jose. Tokarski en sera à un troisième départ de suite, lui qui a dû attendre au match de jeudi dernier, à Detroit, pour obtenir un premier départ cette saison.

Pendant ce temps, Mike Condon doit patienter.

«Il y a toujours de la compétition, a expliqué l'entraîneur-chef Michel Therrien lundi. C'est une saine compétition. Dustin a été solide et il joue avec confiance.»

Une «saine compétition», donc, mais aussi une certaine surprise. Car Condon semblait bien assis dans la chaise du gardien «régulier» en attendant le retour de Carey Price. Après tout, c'est lui qui avait obtenu les six départs suivant le retrait de Price, le 25 novembre, en raison de ce que plusieurs sources qualifient de blessure au genou droit, une information que refuse de confirmer la direction du club.

Mais Condon a subi la défaite à ses trois derniers matchs, et depuis, c'est Tokarski qui semble vouloir prendre la tête dans cette lutte à finir, lui qui a offert de bonnes performances lors des deux derniers affrontements de l'équipe.

Le Canadien ignore toujours la date du retour au jeu de Price, et en attendant, la course au poste de numéro deux est bien amorcée.

«Tout ce qui me préoccupe, c'est d'aider l'équipe à gagner, a répondu Tokarski. J'ai hâte au prochain match, c'est tout.»

Tokarski admet qu'il a été un peu pris de court lors du camp d'entraînement. Le poste de gardien numéro deux était le sien, mais des performances erratiques en calendrier préparatoire ont forcé la direction montréalaise à lui remettre un aller simple en direction de St. John's et de la Ligue américaine.

Pas le scénario qu'il avait prévu.

«Ça m'a surpris, a admis le gardien de 26 ans. Je n'étais pas heureux et je n'étais pas heureux envers moi-même. Je n'ai pas bien joué lors du camp d'entraînement. »

Pendant que Tokarski se cherchait, Mike Condon en a profité pour se faire un nom, remportant six de ses sept premiers départs. Mais les derniers jours ont été plus difficiles, le gardien ayant accordé trois buts à chacune de ses trois dernières sorties.

Lundi, Michel Therrien a rappelé combien les deux gardiens étaient arrivés ici à la suite de parcours différents. Le hockey junior pour Tokarski, le hockey universitaire pour Condon, qui n'est peut-être pas habitué aux calendriers chargés comme celui de la LNH.

«Ce n'est pas une question de fatigue, a expliqué Condon. Je me sens bien. C'est sûr que si on m'en donnait le choix, j'aimerais mieux être toujours devant le filet. Est-ce qu'il y a une bataille présentement [entre lui et Tokarski]? Je ne vois pas ça comme ça. Un gardien est toujours impliqué dans une forme de bataille. La compétition, c'est toujours bon, ça peut même aider.»

Puisque Price demeure incapable de chausser les patins, Tokarski et Condon auront amplement de temps pour en découdre et pour déterminer un gagnant au cours des prochaines semaines, même s'ils ne voient pas les choses de cette façon.

En tout cas, Tokarski ne tient rien pour acquis, même s'il aurait raison de sourire un peu plus avec ses récents succès. «Tout ce que je sais, c'est que ce fut plaisant d'obtenir une victoire lors du dernier match», s'est-il limité à dire.

Les prochaines semaines ne manqueront pas de piquant.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les paradoxes de P.K. Subban

    Hockey

    Les paradoxes de P.K. Subban

    C'est parfois difficile d'évaluer le travail de P.K. Subban. Il joue tellement, son talent saute tellement aux yeux qu'il est parfois tentant de ne... »

  • Torrey Mitchell pourrait revenir au jeu contre les Sharks

    Hockey

    Torrey Mitchell pourrait revenir au jeu contre les Sharks

    Torrey Mitchell n'est pas le joueur le plus flamboyant sur la patinoire et il ne s'approchera jamais du sommet du classement des meilleurs marqueurs... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer