La famille de Steve Montador poursuit la LNH

L'ancien joueur de la LNH Steve Montador est... (Photo Chris Carlson, archives AP)

Agrandir

L'ancien joueur de la LNH Steve Montador est décédé en février dernier et une autopsie a révélé qu'il souffrait d'encéphalopathie traumatique chronique.

Photo Chris Carlson, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
Pebble Beach, Californie

La famille du regretté Steve Montador poursuit la Ligue nationale de hockey en raison des commotions cérébrales et autres traumatismes cérébraux que le défenseur a subi au cours de sa carrière.

La poursuite, intentée dans un tribunal fédéral américain, allègue que la LNH a amassé des données au sujet des commotions cérébrales à compter de 1997, mais qu'elle n'a pas jugé bon avertir Montador des dangers qu'il encourait en subissant des traumatismes cérébraux répétés.

Montador est décédé en février et une autopsie a révélé que l'homme de 35 ans souffrait d'encéphalopathie traumatique chronique, une maladie dégénérative qui peut être causée par ces traumatismes.

La famille allègue également que Montador a souffert de «milliers de traumatismes cérébraux», en plus de plusieurs commotions.

La plainte de 34 pages indique que la «LNH a été incapable d'assurer une relative sécurité (à Montador) pendant sa carrière et qu'elle a grandement failli à lui fournir une information médicale cruciale sur les implications permanentes des traumatismes cérébraux».

Montador a disputé 571 matchs de saison régulière et 43 autres éliminatoires pour les Flames de Calgary, les Panthers de la Floride, les Sabres de Buffalo, les Bruins de Boston, les Ducks d'Anaheim et les Blackhawks de Chicago.

Son père, Paul, est le plaignant identifié par cette poursuite, tandis que la LNH et le Bureau des gouverneurs de la LNH sont les défendeurs.

Les allégations contre la ligue n'ont pas été prouvées en cour.

«Nous avons appris par les médias qu'il s'agissait d'une possibilité, mais je ne vais commenter, a déclaré le commissaire, Gary Bettman, à la réunion du Bureau des gouverneurs. Nous n'allons pas plaider sur la place publique.»

Dans sa plainte, la famille de Montador dit qu'il a souffert «d'importants problèmes de mémoire, de troubles du sommeil, de douleurs chroniques, de dépendance aux drogues, de photosensibilité, de changements de comportements, de perte de l'appétit, d'anxiété et de  dépression» pendant et après sa carrière dans la LNH.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer