Emelin de retour

Alexei Emelin... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Alexei Emelin

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(NEW YORK) Alexei Emelin n'aura finalement pas perdu son poste pendant sa blessure. Michel Therrien a confirmé ce matin que le défenseur russe reviendrait au jeu ce soir, face aux Rangers de New York.

Emelin a raté les cinq derniers matchs en raison d'une blessure au bas du corps. En son absence, Greg Pateryn a pu disputer ses cinq premières rencontres de la saison, présentant au passage un différentiel de +1.

« Il a très bien fait ça, a estimé Therrien au sujet de Pateryn, après l'entraînement matinal. Je lui ai parlé ce matin, je lui ai expliqué ma décision et il comprend très bien. Il ne faut pas oublier qu'Emelin est un rouage important de notre défense. On a de la profondeur à la ligne bleue. Il faut toujours en sortir un. »

Le retour d'Emelin signifie donc que la brigade défensive sera de nouveau composée de trois gauchers et trois droitiers. Tom Gilbert reviendra donc de son côté naturel, à droite. Therrien n'a toutefois pas voulu confirmer si Emelin retrouverait sa place aux côtés de Jeff Petry. Ce dernier a patiné avec Nathan Beaulieu dans les dernières rencontres et les deux hommes ont formé un duo efficace.

Du reste, le CH disputera un premier match en près de deux ans sans Brendan Gallagher. Le petit ailier droit, victime d'une fracture à deux doigts de la main gauche, verra donc sa séquence de matchs consécutifs prendre fin à 166. Sa dernière absence remonte au 15 novembre 2013.

P.K. Subban est l'homme de fer du CH, lui qui a disputé les 228 dernières rencontres de son équipe.

Duel au sommet

Les deux puissances de l'Association de l'Est ont rendez-vous ce soir au prestigieux Madison Square Garden.

Le Canadien et les Rangers partagent en effet le 1er rang de la Ligue nationale avec 34 points chacun. Par contre, depuis le dernier duel entre les deux équipes, l'avantage revient clairement aux Rangers, qui présentent un dossier de 13-1-2 (11-4-2 pour le Tricolore).

«On est sortis de là, on savait qu'on s'était fait donner une leçon de hockey», a rappelé l'entraîneur-chef des Rangers, Alain Vigneault. Le Canadien avait dominé outrageusement les situations de surnombre, je crois qu'on en a accordé neuf, un chiffre qu'on n'a pas l'habitude de donner. 

«Le Canadien est probablement l'équipe la plus rapide de la Ligue nationale, un jeu de transition très rapide et un des deux meilleurs gardiens de la ligue. Certains disent que c'est le nôtre ici à New York (Henrik Lundqvist), d'autres disent que c'est Carey Price. J'espère qu'on offrira un meilleur rendement qu'à Montréal, c'est ce à quoi je m'attends.»

Les Rangers sont invincibles à domicile depuis quelques semaines, ayant remporté leurs neuf derniers matchs. Ils ont remporté ces duels par un pointage agrégé de 36-11.

Le Tricolore devra notamment garder un oeil sur le trio de Rick Nash, Derick Brassard et Mats Zuccarello. Ce dernier totalise 14 points à ses neuf dernières sorties, tandis que Nash a inscrit quatre buts à ses deux dernières rencontres.

Formation probable du Canadien

Trios

Pacioretty-Plekanec-Smith-Pelly

Eller-Galchenyuk-Andrighetto

Fleischmann-Desharnais-Weise

Défense

Byron-Flynn-Semin

Markov-Subban

Beaulieu-Petry

Emelin-Gilbert

Trios des Rangers ce matin à l'entraînement

Trios

Nash-Brassard-Zuccarello 

Kreider-Stepan-Hayes 

Miller-Lindberg-Fast 

Moore-Stoll-Stalberg

Défense 

McDonagh-Girardi 

Staal-Boyle 

Yandle-Klein

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer