• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Guy Boucher dirigera Équipe Canada à la Coupe Spengler 

Guy Boucher dirigera Équipe Canada à la Coupe Spengler

Guy Boucher a été congédié par le SC Berne... (Photo fournie par le SC Berne)

Agrandir

Guy Boucher a été congédié par le SC Berne cette semaine.

Photo fournie par le SC Berne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Calgary

Récemment limogé par le SC Berne de la Ligue nationale A de Suisse, Guy Boucher a tout le temps au monde pour préparer le prochain jalon de sa carrière.

Pour l'instant, toute son attention se tournera vers son rôle d'entraîneur-chef de l'équipe du Canada en vue de la Coupe Spengler, du 26 au 31 décembre à Davos. Toutefois, à la suite de son congédiement, Boucher a espoir d'effectuer un retour dans la Ligue nationale dans un avenir pas trop distant.

«Je pense qu'il était vraiment important pour moi de faire savoir clairement que je veux revenir, que je suis prêt à revenir, a confié Boucher lors d'une entrevue téléphonique alors qu'il se trouvait en Suisse.

«Il n'y a pas de doute que j'ai plus d'expérience, que je suis mieux préparé, peu importe lorsque l'occasion se présentera.»

Boucher a mené le Lightning de Tampa Bay à la finale de l'Association Est en 2011 et est venu à une victoire près d'une qualification à la grande finale de la coupe Stanley. Il a cependant été congédié à mi-chemin de la saison 2013 et a choisi de poursuivre sa carrière de l'autre côté de l'océan Atlantique.

Maintenant âgé de 44 ans, l'homme originaire de Notre-Dame-du-Lac dit avoir appris beaucoup et croit être un meilleur entraîneur qu'à l'époque où il occupait l'espace derrière le banc du Lightning.

«Chaque année, lorsque vous évoluez à un haut niveau, et le niveau en Suisse est élevé, je pense que vous grandissez. Et lorsque vous êtes impliqué dans des événements comme la Coupe Spengler ou le Championnat du monde, ça vous permet de recueillir beaucoup d'informations, beaucoup de connaissances et ça vous forme, a observé Boucher.

«Ça ne change pas nécessairement ce que vous êtes, fondamentalement, mais ça aide à modifier certaines de vos façons de faire du passé et ça vous donne une perspective différente quant à votre approche, parfois.»

Pendant son séjour en Europe, Boucher a gardé un oeil sur ce qui se passe dans la LNH. Il a rencontré Mike Babcock pendant le Championnat du monde, à Prague, et discuté avec Jacques Martin pendant l'été.

Le président des Maple Leafs de Toronto, Brendan Shanahan, qui se dit un «grand fan de Guy Boucher», a affirmé que l'équipe l'avait interviewé et considéré sa candidature pendant que Babcock hésitait à choisir l'équipe avec laquelle il voulait travailler en 2015-2016.

«Je pense qu'il est un remarquable communicateur, a déclaré Tom Renney, président et chef de la direction de Hockey Canada, vendredi.

«Il s'exprime facilement. Il possède des connaissances techniques qui se comparent aux meilleurs. Les ajustements pendant un match représentent un aspect important, au hockey, et je pense qu'il peut donner confiance à son équipe à cause de son habileté à s'ajuster rapidement. Guy est un entraîneur-chef de qualité. Je pense qu'il sera de retour très bientôt dans la LNH.»

Boucher a remporté l'or comme entraîneur adjoint au Mondial junior 2009. Il a aussi dirigé les moins de 18 ans canadiens en trois occasions: aux Mondiaux 2006 et 2008, ainsi qu'au tournoi Ivan-Hlinka 2007. Au niveau professionnel, il a également été à la tête des Bulldogs de Hamilton, alors club-école du Canadien de Montréal.

Le Canada a participé à 10 des 14 derniers matchs de championnat à la Coupe Spengler, remportant le tournoi en 2002, 2003, 2007 et 2012. Au total, Équipe Canada la compétition en 12 occasions depuis sa première participation en 1984.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer