• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Connor McDavid refuse de dire s'il a été victime d'un coup salaud 

Connor McDavid refuse de dire s'il a été victime d'un coup salaud

Connor McDavid... (Photo Jason Franson, PC)

Agrandir

Connor McDavid

Photo Jason Franson, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dean Bennett
La Presse Canadienne
EDMONTON

Connor McDavid ne veut pas alimenter le débat quant à savoir si le coup qui lui a fracturé la clavicule et a fait dérailler sa saison était légal ou s'il s'agissait d'un geste salaud.

Le joueur recrue des Oilers, âgé de 18 ans, a émis ses premiers commentaires depuis qu'il s'est blessé il y a presque deux semaines quand lui et deux joueurs des Flyers de Philadelphie ont glissé lourdement contre la bande pendant un match à Edmonton.

Cette blessure a déclenché un vif débat parmi les amateurs de hockey et les analystes pour déterminer si les défenseurs des Flyers ont entraîné McDavid dans sa chute ou lui ont donné une poussée supplémentaire.

L'entraîneur-chef des Oilers Todd McLellan a déclaré que la séquence, bien que malheureuse, semblait avoir respecté les règlements, sauf que le coloré commentateur Don Cherry a évoqué la possibilité que les Flyers avaient profité de la position vulnérable de McDavid pour l'écraser contre la rampe.

En conséquence, les journalistes sont revenus à la charge lundi: c'était un coup propre ou salaud?

«Je ne veux pas aborder ce sujet», a répliqué McDavid.

«Je sais que les gens sont partagés à savoir s'il s'agissait ou non (d'un coup propre).»

As-tu reçu une poussée supplémentaire alors que tu glissais vers la rampe?, l'a-t-on interrogé.

«Je ne commenterai pas ça, a-t-il poursuivi. Je suis désolé.»

On sentait toutefois qu'il était résigné devant la blessure qui le gardera à l'écart du jeu jusqu'au début de la prochaine année.

«Ce sont des choses qui arrivent», a-t-il résumé.

«Ce sport est très rapide. C'est du hockey. Les joueurs se blessent. Chaque fois que trois joueurs heurtent la rampe de plein fouet, quelque chose risque de se produire. J'ai dû absorber le plus gros de l'impact.»

McDavid a soutenu que sa convalescence se passe comme prévu, mais il n'a pas fourni aucune date pour son retour au jeu.

Il a ajouté qu'on lui a inséré des plaques et des vis pour aider la guérison de l'os et qu'il n'y a pas de dommages à l'épaule ou au coude.

«Si on doit résumer la situation, c'est que seule la clavicule a été affectée», a-t-il confié.

Il a déjà recommencé à faire du vélo stationnaire afin de garder la forme pendant qu'il poursuit sa rééducation.

Cette blessure a brusquement interrompu le début de saison de la recrue la plus attendue dans la LNH en 10 ans.

L'Ontarien combine une vitesse fulgurante, une dextérité époustouflante et une vision de jeu remarquable, des attributs qui font de lui le joueur de sa génération, selon plusieurs recruteurs.

Blessé à sa 13e rencontre dans la LNH, McDavid avait entre-temps marqué cinq buts et récolté 12 points.

Il s'était révélé la bougie d'allumage des Oilers, une équipe qui a raté les séries éliminatoires lors des neuf dernières saisons et qui connaît de nouveau des ennuis.

Avant les rencontres de lundi soir, les Oilers (6-12-0) étaient derniers dans l'Association Ouest - à égalité au dernier rang de la LNH avec les Blue Jackets de Columbus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer