Patrick Roy: «Toujours spécial de revenir ici»

« C'est toujours spécial de revenir ici, a répondu... (PHOTO DAVID ZALUBOWSKI, ARCHIVES AP)

Agrandir

« C'est toujours spécial de revenir ici, a répondu l'ancien gardien du Canadien samedi midi, au Centre Bell. Je le vis différemment depuis que je ne suis plus joueur, et puisque notre équipe joue dans l'Ouest, ce n'est pas une rivalité. Mais ça sent le hockey ici. »

PHOTO DAVID ZALUBOWSKI, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Son départ précipité de Montréal date déjà d'il y a 20 ans, mais pour Patrick Roy, un retour en ville demeure toujours un événement.

« C'est toujours spécial de revenir ici, a répondu l'ancien gardien du Canadien samedi midi, au Centre Bell. Je le vis différemment depuis que je ne suis plus joueur, et puisque notre équipe joue dans l'Ouest, ce n'est pas une rivalité. Mais ça sent le hockey ici. »

Oui, Roy a remisé ses jambières depuis un moment déjà, mais il ne passe jamais inaperçu quand il revient en ville et au Centre Bell. Samedi soir, il sera derrière le banc de l'Avalanche du Colorado, et tentera de mener son équipe à une troisième victoire de suite. 

L'Avalanche de Roy connaît des jours difficiles, et le club arrive au dernier rang de sa division. Dans ce climat incertain, les rumeurs d'échange ont déjà commencé, des rumeurs qui impliquent les attaquants Jarome Iginla et Matt Duchene. 

Mais l'entraîneur n'en a cure. 

« C'est ce qui arrive quand tu n'as pas les résultats escomptés, a expliqué Roy ce midi. Ce n'est pas différent de mes jours avec le Canadien. Cette rumeur-là concernant Duchene, je l'ai entendue en arrivant à Montréal, je ne pensais pas que ça allait se rendre plus loin que Cornwall!

« Ce qu'on doit faire de notre côté, c'est de revenir aux détails qui ont fait notre succès il y a deux ans. Alors on essaie de simplifier notre jeu en attaque. »

L'Avalanche va affronter un Canadien qui demeure en tête du classement général de la LNH, même sans Carey Price, qui est toujours blessé mais qui a pu patiner samedi matin à Brossard. 

Patrick Roy est d'ailleurs bien au fait des prouesses de Mike Condon en remplacement de Price. 

« C'est l'équipe au complet qui joue bien, c'est un club très rapide qui va au filet, a-t-il admis. Mais c'est impressionnant ce que le jeune gardien fait pour eux. »

L'attaquant Gabriel Landeskog, suspendu le temps de deux matchs, ne sera pas en uniforme samedi soir pour l'Avalanche. Mikhail Grigorenko, Matt Duchene et Nathan MacKinnon vont composer le premier trio du Colorado.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer