Des Bruins revigorés débarquent à Montréal

«Les joueurs ont fini par implanter le système... (Photo Robert Mayer, USA TODAY Sports)

Agrandir

«Les joueurs ont fini par implanter le système de jeu de Claude [Julien]», explique le centre Patrice Bergeron.

Photo Robert Mayer, USA TODAY Sports

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Bruins de Boston connaissent beaucoup plus de succès sur les patinoires adverses (5-1-0) qu'à domicile (1-4-1) depuis le début de la saison. C'est suffisant pour inciter le Canadien à redoubler de vigilance en vue du match de ce soir!

Lentement mais sûrement, les Bruins retrouvent leurs moyens après un début de saison chaotique. Même s'ils s'amènent à Montréal après avoir subi deux revers successifs, l'intégration des nombreux nouveaux visages semble bien se dérouler.

«Les joueurs ont fini par implanter le système de jeu de Claude, explique le centre Patrice Bergeron. On était loin de jouer notre meilleur hockey en début de saison, mais on a compris qu'il y avait une certaine constance qu'on devait aller chercher.»

«On est conscients que si l'on perd trop de points en début de saison, ce sera dur de rattraper le temps perdu ensuite.»

Ce n'est pas tellement la norme de voir cela, mais les Bruins gagnent davantage grâce à leur attaque qu'à cause de la qualité de leur jeu défensif en début de saison. Certes, la ligne bleue a été renflouée lorsque le capitaine Zdeno Chara est revenu au jeu, mais c'est le travail d'attaquants comme Bergeron, David Krejci, Loui Eriksson et Jimmy Hayes, entre autres, qui les sert le plus en ce moment.

«C'est encore une équipe que nous n'aimons pas et qui ne nous aime pas, et le fait qu'ils aient modifié leur style de jeu n'y changera, estime Max Pacioretty. Cela dit, on doit s'attendre à un match qui aura une cadence plus rapide que lors des affrontements précédents. Je crois que les Bruins essaient de générer plus d'attaque en utilisant leur vitesse à l'avant. C'est différent de ce qu'on a vu pendant longtemps à Boston.»

Même si Jonas Gustavsson s'est entraîné dans le filet du gardien partant et qu'il a été le premier à quitter la patinoire, Claude Julien n'a pas voulu confirmer sa présence devant le filet des Bruins ce soir. La décision de faire appel au substitut de Tuukka Rask serait compréhensible dans la mesure où Rask connaît depuis toujours des ennuis contre le Canadien (fiche en saison régulière de 3-14-3). Le Finlandais vient d'essuyer deux revers au cours desquelles il a donné neuf buts tandis que Gustavsson, lui, est invaincu en trois départs cette saison.

Du côté du Canadien, Mike Condon - qui a grandi tout près de Boston - aura la chance d'affronter l'équipe de son enfance. Michel Therrien n'apportera aucun changement à sa formation. Tomas Plekanec était absent de l'entraînement ce matin, mais il sera à son poste ce soir.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Bruins 2 - Canadien 4 (Final)

    Clavardages

    Bruins 2 - Canadien 4 (Final)

    Relisez le clavardage de l'affrontement entre le Canadien et les Bruins de Boston de nos journalistes Guillaume Lefrançois et Marc Antoine Godin. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer