• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Hockey féminin: les Américaines blanchissent les Canadiennes 

Hockey féminin: les Américaines blanchissent les Canadiennes

La gardienne de but des États-Unis, Jessie Vetter.... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

La gardienne de but des États-Unis, Jessie Vetter.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Sundsvall, Suède

La gardienne Emerance Maschmeyer a été dominante, mais c'est surtout le manque de finition des Canadiennes autour du filet adverse qui a été remarqué jeudi lors du volet préliminaire du Tournoi des Quatre nations.

L'équipe nationale féminine de hockey du Canada a subi un revers de 3-0 aux mains des États-Unis. Le Canada (1-1) complétera le volet préliminaire en se mesurant à la Suède (0-2) samedi.

Les États-Unis (2-0) livreront bataille à la Finlande (1-1). Les Finlandaises ont battu les Suédoises 3-1 dans l'autre match à l'affiche jeudi. Les deux premières équipes à l'issue du volet préliminaire accéderont à la finale dimanche.

Maschmeyer a effectué 27 arrêts à son premier départ en carrière contre les États-Unis. Il s'agissait du deuxième match en autant de jours pour la joueuse de 21 ans originaire de Bruderheim, en Alberta, après avoir effectué 17 arrêts pour obtenir le jeu blanc contre la Finlande.

Maschmeyer et Erica Howe, d'Orleans, en Ontario, avaient effectué moins de cinq départs en carrière avec l'équipe nationale avant d'être nommées sur l'équipe canadienne pour le Tournoi des Quatre nations.

«C'est une sensation indescriptible de mettre ce chandail à chaque fois, mais particulièrement contre les États-Unis, une équipe rivale, a dit Maschmeyer. J'avais l'impression que je voyais tous les tirs.

«Mes défenseuses ont bien nettoyé le devant de mon filet et empêché que les Américaines obtiennent un ou deux retours.»

Monique Lamoureux et Megan Bozak ont fait bouger les cordages en deuxième période pour les États-Unis (2-0). Kendall Coyne a complété dans un filet désert.

«J'ai l'impression que nous avons eu de bonnes chances de marquer en fonçant au filet», a dit l'entraîneuse canadienne Laura Schuler.

«J'ai trouvé que le match était très serré, que ce soit au niveau des tirs ou des chances de marquer, mais (les Américaines) ont profité d'une ou deux de leurs opportunités alors que nous n'avons pas été en mesure de le faire», a-t-elle ajouté.

Jessie Vetter a inscrit le jeu blanc après avoir bloqué les 31 tirs dirigés vers elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer