Le Canadien dispose facilement des Jets

  • Tomas Fleischmann (15) donne raison au Canadien de lui avoir accordé un contrat. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Tomas Fleischmann (15) donne raison au Canadien de lui avoir accordé un contrat.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 1 / 5
  • Brendan Gallagher bataille avec Toby Enstrom. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Brendan Gallagher bataille avec Toby Enstrom.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 2 / 5
  • L'indiscipline a fait mal aux Jets. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    L'indiscipline a fait mal aux Jets.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 3 / 5
  • Devant le filet, Mike Condon a bénéficié d'une grande marge de manoeuvre de ses coéquipiers. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Devant le filet, Mike Condon a bénéficié d'une grande marge de manoeuvre de ses coéquipiers.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 4 / 5
  • Paul Byron (41) a marqué le premier but du match en s'échappant en infériorité numérique. (Photo Eric Bolte, USA TODAY Sports)

    Plein écran

    Paul Byron (41) a marqué le premier but du match en s'échappant en infériorité numérique.

    Photo Eric Bolte, USA TODAY Sports

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La twittosphère montréalaise a sombré dans le pessimisme le plus profond dimanche matin, quand Michel Therrien a confirmé que Carey Price raterait la prochaine semaine. Mais si le Canadien continue à donner un tel appui offensif à Mike Condon, l'absence du numéro 31 sera moins lourde de conséquences.

Contre des Jets qui disputaient un deuxième match en deux soirs, le Tricolore a livré une de ses très bonnes performances de la saison. Ça s'est conclu sur un gain sans appel de 5-1.

Le sommaire du match

Tomas Fleischmann a animé la soirée avec deux buts et une aide, pour conclure une faste fin de semaine de cinq points en deux matchs. Devant le filet, Condon a bloqué 18 des 19 tirs des Jets.

Malgré le petit nombre de tirs vers lui, Condon a eu à se signaler, par exemple en première période, après une mise en échec ratée de P.K. Subban, qui a permis à Mark Scheifele d'obtenir un tir de qualité.

Condon en a remis contre ce même Scheifele au deuxième vingt, mais a réussi son plus beau vol aux dépens de Blake Wheeler, de la mitaine.

Le gardien rouquin demeure donc invaincu en quatre sorties dans la LNH. Sans rien lui enlever, il a toutefois bénéficié d'un impressionnant soutien offensif, ses coéquipiers ayant marqué 21 buts dans les quatre rencontres. Et il a toujours affronté les gardiens auxiliaires de l'autre équipe.

Mais son taux d'efficacité de ,944, lui, n'a rien à voir avec la qualité du gardien adverse.

Encore Byron!

Paul Byron est tout petit, mais il est rapide. Il l'a de nouveau montré en marquant en échappée, en désavantage numérique, pour un deuxième match de suite. Décidément, les défenseurs adverses devront y penser deux fois avant de s'aventurer trop loin en territoire du Canadien. 

Fleischmann a doublé l'avance des Montréalais avant le premier entracte, quand il a récupéré une rondelle libre après une incursion de David Desharnais. Ce dernier a profité de son duel avec un attaquant, Alexander Burmistrov, qui a été incapable de pivoter pour suivre le numéro 51. Et Fleischmann, lui, a marqué dans l'indifférence totale de ses couvreurs.

Fleischmann en a remis au tout début de la période médiane, profitant cette fois du gardien des Jets, Michael Hutchison, qui a déjà mieux paru. Deux minutes plus tard, c'était au tour de Desharnais de le battre, et de mettre fin à sa soirée de travail. Ondrej Pavelec l'a remplacé.

De toute évidence, Fleischmann, Desharnais et Weise forment le trio de l'heure chez les Montréalais, avec six buts dans les deux derniers matchs.

Lars Eller a fait 5-0 en fin de deuxième période, un but chanceux qu'il a marqué avec son patin. Chance ou pas, Eller ne lèvera pas le nez sur ce but, après avoir été cloué au banc pendant la moitié du match vendredi à Calgary.

Chris Thorburn a marqué en fin de match pour priver Condon de son premier jeu blanc dans la LNH.

Les Jets débarquaient à Montréal avec six défenseurs d'une taille moyenne de 6 pieds 3 et 217 lb. Mais dimanche, le jeu de cette unité était aussi mou que du beurre. Dans ces circonstances, ce sont plutôt les petits attaquants rapides du Canadien qui ont fait bombance.

Le Tricolore a maintenant rendez-vous avec les Sénateurs d'Ottawa, dans le deuxième match d'une série de quatre à Montréal.

_____________________________________

Ils ont dit

> David Desharnais: «On avait eu un bon match à Calgary [vendredi soir], et ça nous a aidés pour ce match-ci aussi. Je ne sais pas pourquoi ça marche aussi bien sur notre trio. On est toujours à la bonne place.»

> Tomas Fleischmann: «On a développé une forme de cohésion entre nous dès le moment où le camp d'entraînement a commencé, et depuis, notre trio joue bien.»

> Mike Condon: «Je ne pensais pas du tout à obtenir un blanchissage, alors je ne suis pas déçu d'avoir accordé ce but en troisième période. On a eu la victoire et pour moi, c'est tout ce qui compte.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le coup de Dustin Byfuglien sera revu

    Hockey

    Le coup de Dustin Byfuglien sera revu

    Selon des informations obtenues dimanche soir par La Presse, le comité de discipline de la Ligue nationale va revoir le coup que Dustin... »

  • Au moins une semaine sans Carey Price

    Hockey

    Au moins une semaine sans Carey Price

    Le Canadien a annoncé ce matin que Carey Price est blessé au bas du corps. Selon Michel Therrien, le gardien ratera la prochaine semaine. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer