Mike Babcock flatte le Canadien dans le sens du poil

Mike Babcock... (Photo Gene J. Puskar, AP)

Agrandir

Mike Babcock

Photo Gene J. Puskar, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien mettra sa séquence de huit victoires de suite en jeu ce soir, avec la visite des Maple Leafs de Toronto.

De prime abord, on notera que le Tricolore a déjà rencontré des défis plus relevés. Les Leafs ont remporté un seul de leurs six matchs cette saison. De plus, ils seront privés de deux de leurs piliers en Tyler Bozak et Jake Gardiner, tous deux blessés, et le vétéran Peter Holland sera laissé de côté.

Bref, ce groupe aura pour mission de freiner la meilleure équipe de la LNH jusqu'ici. Une équipe que l'entraîneur-chef Mike Babcock a analysé à sa façon. Une collègue lui a demandé ce qu'il trouvait impressionnant du Canadien cette saison.

«Ils ont une fiche de 8-0, a-t-il répondu, pince-sans-rire.

«Leur gardien est bon. Leur premier trio est possiblement le meilleur de la ligue en ce moment. Ils ont un droitier et un gaucher au sein de chaque duo en défense. Ils ont confiance en leurs quatre centres. Ils jouent dur. Ai-je mentionné que leur gardien est bon?»

Ce «bon» gardien, Carey Price, devrait d'ailleurs être de retour à son poste, après avoir bénéficié d'une soirée de repos hier à Buffalo.

Jonathan Bernier défendra la cage des Torontois.

Le retour de Parenteau

Pierre-Alexandre Parenteau n'a jamais caché qu'il n'avait pas la meilleure relation avec Michel Therrien. Mais pour son premier match à Montréal depuis que le Canadien a racheté son contrat, le Québécois n'a pas voulu faire de vagues.

«Ça faisait longtemps que j'avais hâte de revenir. Mais je me concentre sur mon match, mon équipe», a-t-il d'abord dit.

Interrogé sur sa relation avec son nouvel entraîneur, Babcock, Parenteau n'est pas tombé dans le piège.

«Ça va bien, il communique très bien avec ses joueurs et on apprécie ça. Mais je me concentre sur mon hockey, mes présences. J'ai tourné la page sur l'an passé.»

Parenteau a marqué son premier but de la saison mercredi. En six matchs, il compte un but et une aide. À chacune de ses quatre dernières sorties, il a toutefois joué moins de 12 minutes.

Soir de première

En l'absence de Holland, la recrue Byron Froese disputera son premier match dans la LNH pour les Leafs.

L'attaquant de 24 ans fera donc ses débuts là où tout a commencé pour lui, puisque c'est à Montréal, en 2009, qu'il avait été repêché. Les Blackhawks de Chicago l'avaient réclamé au 119e rang.

Depuis, il a disputé 140 matchs dans le junior, 83 matchs dans l'ECHL et 147 matchs dans la Ligue américaine avant d'atteindre son but.

«C'est comme moi, il a mangé ses croûtes», a rappelé Parenteau, qui avait lui-même dû attendre cinq ans après son repêchage avant de goûter à la LNH pour une première fois.

Formation probable des Maple Leafs

Van Riemsdyk-Kadri-Komarov

Winnik-Spaling-Lupul

Matthias-Arcobello-Boyes

Grabner-Froese-Parenteau

Phaneuf-Hunwick

Rielly-Harrington

Marincin-Polak

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer