Le Canadien l'emporte 4-1 contre les Red Wings

  • Brendan Gallagher a marqué un but controversé en deuxième période. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Brendan Gallagher a marqué un but controversé en deuxième période.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 1 / 9
  • En marquant le premier but du match, la recrue Dylan Larkin a récolté au moins un point à chacun de ses cinq premières parties en carrière dans la LNH. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    En marquant le premier but du match, la recrue Dylan Larkin a récolté au moins un point à chacun de ses cinq premières parties en carrière dans la LNH.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 2 / 9
  • Riley Sheahan a fait la rencontre de Carey Price. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Riley Sheahan a fait la rencontre de Carey Price.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 3 / 9
  • L'officiel Marc Joanette a disputé un 1000e match dans la LNH. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    L'officiel Marc Joanette a disputé un 1000e match dans la LNH.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 4 / 9
  •  (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 5 / 9
  •  (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 6 / 9
  •  (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 7 / 9
  •  (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 8 / 9
  •  (Photo Bernard Brault, La Presse)

    Plein écran

    Photo Bernard Brault, La Presse

  • 9 / 9

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Est-ce que le Canadien est trop fort pour la Ligue nationale de hockey? On devrait peut-être se mettre à se poser la question.

Le début de saison magique du club montréalais s'est poursuivi, samedi soir au Centre Bell. Face à des Red Wings de Detroit pourtant inspirés, le Canadien a réussi l'exploit d'enfiler une sixième victoire de suite, cette fois par la marque de 4-1.

>>> Le sommaire du match

«On a été très agressifs en allant au filet, a résumé l'entraîneur Michel Therrien. C'est ce qui a fait en sorte qu'on a obtenu le résultat recherché. Et Carey a encore été très bon.»

Carey Price, le Carey en question, en été très bon en effet, disant non aux Wings à 21 reprises dans cette soirée où on a eu droit à un peu de tout: des gardiens solides des deux côtés, quelques percutantes mises en échec à la limite du raisonnable, et aussi deux buts, oui deux buts, en avantage numérique pour le Canadien, un exploit que le club n'avait pas réussi depuis le 28 mars de la saison dernière.

Messieurs Gallagher et Petry se sont chargés des buts en question, le dernier survenant avec 13:28 à faire au match.

Devant les filets, Price et Petr Mrazek ont offert tout un spectacle. Price a volé Gustav Nyquist seul devant lui en première, Mrazek a volé coup sur coup Dale Weise et Max Pacioretty en deuxième période, entre autres coups d'éclat.

L'homme masqué du Canadien a cédé le premier, sur une passe du revers dans l'enclave du jeune Dylan Larkin qui s'est retrouvée entre les jambières et dans le filet. Price va en faire des cauchemars assurément.

Gallagher a fait 1-1 à 7:44 de la deuxième, quand il a tout frappé sur son passage, incluant le gardien et la rondelle avec l'aide de son patin.

Les arbitres en ont parlé pendant longtemps, et le but a finalement été accordé, au grand malheur du coach des Wings, Jeff Blashill, qui n'a toutefois pas voulu en faire tout un plat après le match.

Son gardien a été moins diplomate. «J'étais sûr à 100 % que ce but-là allait être refusé, a commenté Mrazek. La rondelle a touché ma jambière, je ne comprends pas... Mais on n'y peut rien.»

Le vétéran Henrik Zetterberg n'était pas content lui non plus. «Surtout que ce n'est pas la première fois qu'on voit Gallagher foncer sur un gardien», a-t-il tenu à préciser.

Après ce but controversé, le Canadien a semé ses rivaux en troisième avec deux buts qui ont fait très mal, dont celui de Petry, d'un bon tir de la pointe. Tomas Plekanec a enfoncé le dernier clou avec 2:04 au cadran, et ce fut la fin des Wings, qui ont tout de même livré une belle bataille. Brian Flynn a complété dans un filet désert à la toute fin.

Avec tout ça, le Canadien obtiendra congé d'entraînement dimanche, et tentera d'en gagner une septième de suite la prochaine fois, mardi soir au Centre Bell, face aux Blues de St. Louis.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer