Michel Therrien: «On sait pas mal où on s'en va»

Le Canadien disputera un dernier match préparatoire samedi... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Le Canadien disputera un dernier match préparatoire samedi contre les Sénateurs, à Ottawa.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne

L'annonce de décisions importantes approche à grands pas chez le Canadien, et Michel Therrien a affirmé vendredi que l'état-major faisait pas mal consensus quant à la plupart d'entre elles. Mais il ne fallait pas compter sur l'entraîneur pour se laisser aller à des confidences en présence des journalistes.

«On sait pas mal où on s'en va avec notre équipe. On ne se le cachera pas», a déclaré Therrien, après avoir soumis ses troupiers à une séance d'entraînement d'environ 90 minutes.

«Mais moi, je suis en mode préparation pour le premier match de la saison. Nous avons eu une bonne séance d'entraînement aujourd'hui et nous en aurons deux autres (avant le match inaugural de la saison) la semaine prochaine. Ma concentration n'est que sur ce premier match.

«Nous sommes sur la bonne voie. J'apprécie la progression de l'équipe», a-t-il ajouté en indiquant qu'il ne commenterait pas le statut de jeunes joueurs en particulier.

Il reste 28 joueurs en santé au camp - 16 attaquants, neuf défenseurs et trois gardiens - et il devient clair que les jeunes attaquants Jacob De La Rose, Sven Andrighetto et Charles Hudon seront bientôt cédés aux IceCaps de Saint-Jean de Terre-Neuve.

Évidemment, la situation de Tomas Fleischmann, qui doit être mis sous contrat, pourrait avoir un effet domino sur les autres.

L'équipe pourrait donc amorcer la saison avec 13 attaquants. C'est en défense que la situation est plus problématique. Il y a trois défenseurs en trop et, à moins qu'on décide de commencer la saison avec 12 attaquants et neuf défenseurs, les dirigeants devront se résoudre à en retourner au moins un dans la Ligue américaine, nommément Jarred Tinordi, Greg Pateryn ou Mark Barberio. Le hic, c'est qu'ils courront le risque de perdre ses services au «ballottage».

Devant le filet, Dustin Tokarski et Mike Condon luttent pour le poste de réserviste à Carey Price. Le Canadien peut rétrograder Condon sans risquer de le perdre. Dans le cas de Tokarski, on doit le rendre disponible aux 29 autres équipes avant de le céder dans les rangs mineurs.

Therrien a indiqué vendredi que Tinordi sera de la partie samedi et on savait déjà que Tokarski sera devant le filet pour tout le match.

Il ne peut tout de même pas se permettre une contre-performance parce que Condon a connu un très bon camp. Il a entre autres signé un jeu blanc contre les Maple Leafs de Toronto, samedi dernier.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer