Le Canadien défait 5-1 devant les similis Hawks...

Carey Price fait un arrêt, en deuxième période.... (Photo Graham Hughes, PC)

Agrandir

Carey Price fait un arrêt, en deuxième période.

Photo Graham Hughes, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le match n'avait bien sûr aucune importance, mais la défaite de 5-1 du Canadien devant des similis Blackhawks de Chicago n'a pas dû plaire à l'entraîneur-chef Michel Therrien, qui a vu son équipe attendre le milieu du dernier tiers avant de mettre un tout petit peu de conviction dans son jeu.

>>> Le SOMMAIRE du match

>>> Relisez le clavardage

L'ancien défenseur Francis Bouillon, honoré par le Canadien avant la rencontre à l'occasion de sa retraite, devait se dire par moments qu'il aurait mieux fait que certains arrières qui évoluaient sous ses yeux. Bien assis dans le siège qu'occupait autrefois Jean Béliveau, Bouillon a vu comme tout le monde la brigade défensive du Tricolore se faire décoiffer par l'équipe B des Hawks.

Ça a été Alexei Emelin, tantôt confondu dans sa couverture défensive, tantôt pris à contre-pied en zone neutre après une mise en échec ratée. Ça a été Nathan Beaulieu, beaucoup moins efficace que la veille, qui voulait trop en faire. 

Ça a été... ça a été difficile.

Les Blackhawks ont pris une avance de 3-0 lors des 14 premières minutes de la rencontre, dégonflant bien vite les attentes des partisans qui, tout compte fait, étaient bien mal pris de déplorer l'absence des grosses pointures comme Toews, Kane, Hossa, Keith et autres. Car leurs remplaçants semblaient avoir toutes les solutions pour venir à bout du Canadien!

Récupération de rondelle, entrées de zone de qualité, circulation devant le filet... Les champions de la Coupe Stanley enseignent de belles habitudes à leurs poulains. C'est le jeune Kyle Baun - petit-fils de l'ancien des Maple Leafs Bobby Baun - qui a animé l'attaque des visiteurs avec deux buts et une mention d'aide et qui est devenu l'improbable vedette de cette soirée.

Dans l'espoir de susciter davantage d'attaques en deuxième période, Michel Therrien a muté Daniel Carr aux côtés de Tomas Plekanec et Brendan Gallagher. Il a remplacé Brian Flynn qui ne cassait rien sur le flanc gauche. Le jeune Carr, qui selon ce qu'on a entendu, était l'option suivante durant les dernières séries éliminatoires en cas de blessure, a frappé le poteau en deuxième période.

Mais parmi les jeunes, il n'y a que Charles Hudon qui se soit vraiment distingué. Rapide et intelligent en possession de la rondelle, le centre québécois a cadré quatre lancers au cours des deux premières périodes et a continué son bon camp d'entraînement.

À un certain moment, Gallagher et lui avaient enregistré neuf des 14 lancers du Canadien.

Le seul but du Tricolore est venu du bâton de Zack Kassian en tout début de deuxième période. L'ailier obtenu des Canucks de Vancouver en retour de Brandon Prust a eu une belle pointe de vitesse pour s'amener seul à la droite du gardien Scott Darling qu'il a déjoué du revers. 

Ni bon ni mauvais, Carey Price a effectué 26 arrêts dans son premier match complet du calendrier préparatoire. On s'attendait à voir Zachary Fucale sauter sur la glace à un moment ou un autre, mais ça ne s'est jamais produit.

Espérons meilleure prestation, ce soir à Toronto, alors que le CH rend visite aux Maple Leafs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer