• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Les Stars de Montréal deviennent les Canadiennes et dévoilent leur logo 

Les Stars de Montréal deviennent les Canadiennes et dévoilent leur logo

Caroline Ouellette et Marie-Philip Poulin montrent le nouveau... (Photo Paul Chiasson, archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Caroline Ouellette et Marie-Philip Poulin montrent le nouveau chandail de l'équipe.

Photo Paul Chiasson, archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne

Marie-Philip Poulin était tout sourire avec son nouveau chandail des Canadiennes de Montréal sur le dos, jeudi, au Centre Bell.

La hockeyeuse vedette ne regrettait pas sa décision de rentrer au bercail pour évoluer pour l'équipe de sa province natale, à ses débuts dans la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF), elle qui a envisagé la possibilité de demeurer à Boston après la fin de ses études universitaires.

«Quand j'ai vu le chandail tricolore, j'ai fait «Wow'!», a déclaré Poulin, à l'occasion de la conférence confirmant que les Stars de Montréal devenaient les Canadiennes, en vertu d'un partenariat avec le Canadien.

La Beauceronne se serait peut-être mordue les doigts si elle avait décidé de rester dans la capitale de l'État du Massachusetts, où elle venait de passer quatre saisons chez les Terriers de l'Université de Boston.

«J'ai passé quatre super belles années à Boston. J'ai connu une carrière universitaire fantastique et je me suis liée d'amitié avec plusieurs personnes là-bas, a-t-elle admis. J'ai hésité, mais avec le recul j'ai voulu revenir jouer avec des amies. J'avais déjà porté les couleurs des Stars et je savais que l'organisation serait formidable. Ça valait le coup.»

Pour sa coéquipière montréalaise Caroline Ouellette, il s'agissait d'un moment mémorable.

«Quand j'étais enfant, je rêvais de jouer pour le Canadien. J'ai le sentiment de réaliser une partie de mon rêve aujourd'hui», a-t-elle déclaré.

Pour Poulin, Ouellette et leurs coéquipières présentes, c'est comme si elles joignaient les rangs de la grande famille du CH.

En plus de fournir de l'aide financière et de la visibilité dans le cadre du partenariat, le Canadien travaillera de concert avec les Canadiennes au niveau des commandites, du marketing, des produits dérivés et des initiatives communautaires tout au long de la saison.

Quatre autres équipes font partie de la ligue féminine. Les Maple Leafs de Toronto et les Flames de Calgary offrent le même type de soutien et d'encadrement aux équipes de leur ville. Les Bruins ont un lien moins fort avec l'équipe de Boston. L'autre concession se trouve à Brampton, en Ontario.

Commissaire heureuse

Parlant d'une journée historique pour la LCHF, qui va amorcer sa huitième saison, la commissaire de la ligue Brenda Andress a dit souhaiter établir des partenariats semblables avec les autres équipes canadiennes de la LNH.

Elle a même évoqué le retour des Nordiques à Québec, en laissant planer la possibilité d'implanter une deuxième équipe dans la province.

À brève échéance, la ligue s'apprête à accueillir une sixième concession.

Dans un monde idéal, Poulin a dit souhaiter que la ligue compte une dizaine d'équipes dans un rayon de cinq ans et, pourquoi pas, une deuxième au Québec.

La commissaire Andress a affirmé que, grâce à l'implication des organisations de la LNH, le jour n'est pas loin où les filles recevront un salaire pour jouer.

«Les équipes de la LNH nous donnent énormément de visibilité. Maintenant, le principal défi pour nous est de convaincre les amateurs de venir assister aux matchs.»

Début le 17 octobre

Le nom «Les Canadiennes» fait référence à l'une des premières équipes féminines canadiennes-françaises du Québec, un groupe de femmes francophones qui ont ouvert la voie aux générations futures de joueuses dans les années 1930.

Le logo, un «C» arrondi serti d'une étoile stylisée, reflète l'association directe entre le Canadien et les Canadiennes, honorant simultanément la tradition d'excellence bâtie par l'équipe la plus décorée de la LCHF durant près d'une décennie.

Les Canadiennes fouleront la glace en arborant leurs nouveaux chandails pour la première fois lors de leur match d'ouverture contre le Thunder de Brampton, le 17 octobre, à l'aréna Étienne-Desmarteau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer