• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Zachary Fucale emballé de passer à un calibre supérieur 

Zachary Fucale emballé de passer à un calibre supérieur

Zachary Fucale se retrouvera impliqué dans une lutte... (Photo Darren Calabrese, archives PC)

Agrandir

Zachary Fucale se retrouvera impliqué dans une lutte à deux, avec Ed Pasquale, pour l'obtention du poste de gardien réserviste chez les IceCaps de Saint-Jean, l'équipe-école du Canadien.

Photo Darren Calabrese, archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
London, Ont.

Le passage à un calibre de jeu supérieur tombe pile pour Zachary Fucale. Sa dernière saison chez les juniors n'a pas été de tout repos, lui présentant son lot d'adversité. Et le jeune gardien soutient que l'expérience lui a permis de «grandir» comme athlète et jeune adulte.

On aura une idée des bienfaits que la courbe d'apprentissage lui a apportés, à l'occasion du camp du Canadien. Déjà, Fucale estime avoir connu une intéressante entrée en matière chez les professionnels, en fin de semaine, même s'il a subi les deux défaites du Tricolore au tournoi des recrues, à London.

> Mathias Brunet: Pas de place pour les recrues...

Il a bien paru dans l'ensemble, ayant fait face à presque une centaine de tirs. Mais la véritable compétition pour lui va se mettre en branle cette semaine. Essentiellement, Fucale se retrouvera impliqué dans une lutte à deux, avec Ed Pasquale, pour l'obtention du poste de réserviste chez les IceCaps de Saint-Jean, à Terre-Neuve - nouvelle terre d'accueil de l'équipe-école du CH dans la Ligue américaine.

En principe, Mike Condon devrait être le gardien de confiance des IceCaps et Dustin Tokarski devrait continuer d'agir comme le second de Carey Price avec le grand club. Condon pourrait même chauffer Tokarski.

En ce qui a trait à Fucale, l'entraîneur des IceCaps Sylvain Lefebvre a mentionné en fin de semaine que l'organisation aura une décision à prendre à la fin du camp. Jugera-t-on préférable qu'il soit le second à Terre-Neuve ou le premier dans le calibre inférieur de la «East Coast League» (ECHL), à Brampton? Peu importe, le principal intéressé assure que c'est le cadet de ses soucis.

«On veut tous que ça aille le plus vite possible, mais c'est important de ne pas brûler d'étape, affirme le Lavallois âgé de 20 ans. Je suis emballé de faire le saut dans les rangs professionnels. Je vais tout donner pour mériter un poste avec le Canadien.

«Au final, si ça ne fonctionne pas, j'ai confiance qu'on prendra la meilleure décision pour mon développement. Il faut commencer quelque part. Dans toutes les organisations, il y a des jeunes gardiens qui se retrouvent dans la même situation que moi.»

Le rendement de Pasquale au camp représente la clé de l'énigme. Âgé de 24 ans, l'ancien espoir des Jets de Winnipeg va renouer avec la compétition après une absence d'un an et demi en raison d'une opération à une hanche. Pasquale a d'ailleurs évolué pendant trois saisons à Saint-Jean, jusqu'en février 2014.

Ayant accepté un contrat des ligues mineures, Pasquale avait lui-même affirmé, au moment de son embauche le 3 juillet, qu'il ne serait pas surpris à son retour d'avoir à aller aiguiser ses réflexes dans la «East Coast».

Pour revenir à Fucale, il se dit mieux outillé à composer avec le nouveau défi qui se dresse devant lui.

Même s'il a fait partie de l'équipe canadienne médaillée d'or aux Mondiaux juniors, le choix de deuxième tour du CH (36e au total) en 2013 a connu des passages à vide, la saison dernière.

Il a affiché un taux d'efficacité tirs-arrêts ordinaire de 88,5% et même l'échange, qui l'a fait passer des Mooseheads de Halifax aux Remparts de Québec en décembre, ne l'a pas relancé.

Fucale a même dû céder sa place au jeune Callum Booth à l'ouverture des séries, avant de reprendre son poste. Les Remparts ont finalement perdu en finale de la LHJMQ, en prolongation du septième match contre l'Océanic de Rimouski. Ils ont tout de même réalisé un beau parcours au tournoi de la Coupe Memorial, à Québec.

«Ça n'a pas été la saison rêvée pour moi. J'ai vécu des moments difficiles et j'ai eu à surmonter de l'adversité, admet-il. Mais je suis plus fort à cause de ça. S'il y a une chose que je retiens de ma carrière junior, c'est que j'ai prouvé que je pouvais être à la hauteur lors des gros matchs. Je me sens prêt à faire le saut chez les pros. J'ai acquis suffisamment d'expériences pour me dire que je suis prêt.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer