Martin Brodeur est heureux dans son nouveau rôle

Martin Brodeur... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Martin Brodeur

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nommé adjoint au directeur général des Blues de St. Louis au mois de mai, Martin Brodeur assure qu'il n'a eu aucune difficulté à faire la transition entre la vie dans un vestiaire de hockey et celle dans les bureaux d'une équipe de la LNH. Même qu'il savoure pleinement sa nouvelle carrière.

L'ex-gardien de but avait d'abord été nommé conseiller spécial auprès du DG des Blues, Doug Armstrong, après avoir annoncé sa retraite en janvier. Lorsque la saison de la LNH s'est conclue, Armstrong a tout de suite fait savoir qu'il souhaitait garder Brodeur dans les rangs de l'équipe.

«Une fois la saison terminée, nous avons discuté afin de savoir si j'avais aimé cela ou non. Je n'avais aucune idée de comment c'était du côté de la gestion, et c'était vraiment plaisant», raconte Brodeur, qui était de passage hier au club de golf Le Mirage, à Terrebonne, pour participer au tournoi de l'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. Tournoi de golf qui s'est d'ailleurs transformé en tournoi de poker en raison de la pluie.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Brodeur passera une grande partie de son temps dans l'entourage des Wolves de Chicago, le club-école des Blues dans la Ligue américaine, afin d'épier les jeunes espoirs de l'organisation. Il se promènera aussi un peu partout en Amérique et en Europe.

Lamoriello: parfait pour Toronto

On le sait, à l'exception de sept petits matchs dans l'uniforme des Blues en 2014-2015, Brodeur a passé toute sa carrière de 21 saisons dans la LNH avec les Devils du New Jersey. Il admet d'ailleurs qu'il a songé à revenir dans le giron de l'équipe pour entamer sa deuxième carrière. Il croit cependant avoir pris la bonne décision au bout du compte.

«Avec ce qui s'est passé là-bas dernièrement, je crois que j'ai bien fait, indique-t-il. Il y avait [des occasions au New Jersey], mais ce n'était pas pour les mêmes responsabilités. Comme lorsque tu joues au hockey, tu aimes faire partie du groupe, et ils m'offraient cela à St. Louis.»

Brodeur s'est par ailleurs dit surpris de voir son ancien DG Lou Lamoriello quitter les Devils après presque trois décennies à la barre du club pour se joindre aux Maple Leafs de Toronto. Il estime qu'il constitue la personne toute désignée pour donner le coup de barre dont cette organisation moribonde a besoin.

«Il va donner de l'expérience à Brendan Shanahan et à tout le monde, souligne Brodeur. Ça fait 28 ans qu'il est dans ce domaine. Il sait comment diriger une organisation gagnante. Le fait qu'ils soient capables d'amener un homme de sa trempe dans leur organisation est un atout important.

«C'est sûr qu'il n'est plus au sommet de sa carrière, mais je crois que ça lui redonnera un petit regain de vie, ajoute-t-il. Je suis très content pour lui, en tout cas.»

Prêt à prendre les commandes?

Interrogé à savoir s'il aimerait devenir lui-même directeur général dans la LNH un jour, Brodeur fait valoir qu'il lui reste encore des croûtes à manger avant d'être en mesure d'occuper un tel poste. La porte n'est toutefois pas fermée pour toujours.

«C'est de l'ouvrage, lance-t-il. Quand tu joues au hockey, tu ne réalises pas à quel point ces gens-là travaillent. Quand j'ai eu la chance de les côtoyer et d'être vraiment près de mon DG, j'ai vu qu'il y a beaucoup de choses que j'ignorais à propos de ce qu'un DG faisait.

«J'acquiers de l'expérience chaque jour. Et s'il y a une opportunité un jour, peut-être que j'aimerais ça. Mais en ce moment, je ne suis pas prêt à faire ça, c'est sûr.»

En attendant, donc, Brodeur, poursuivra son apprentissage de la gestion d'une équipe de la LNH. Dès le week-end, il sera d'ailleurs de retour à St. Louis, où il s'établira «pour de bon».

«Je vais entrer dans mon bureau et vérifier si mon ordinateur fonctionne toujours. Ce sont des choses que je n'ai jamais faites avant!», dit-il en rigolant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer