• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Violence conjugale: Viatcheslav Voynov condamné à trois mois de prison 

Violence conjugale: Viatcheslav Voynov condamné à trois mois de prison

Viatcheslav Voynov... (Photo AP/The Daily Breeze)

Agrandir

Viatcheslav Voynov

Photo AP/The Daily Breeze

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brian Melley
Associated Press
TORRANCE, Calif.

Le défenseur Viatcheslav Voynov a été condamné à une peine de trois mois de prison jeudi après avoir présenté un plaidoyer de non-contestation dans une affaire d'agression à l'endroit de sa femme, l'automne dernier.

L'arrière-garde de 25 ans des Kings de Los Angeles s'est aussi vu imposer une période de probation de trois ans pour avoir causé des blessures à une conjointe. En échange de son plaidoyer, Voynov a vu une accusation plus sévère de violence conjugale être retirée. Il devra suivre pendant un an un programme contre la violence conjugale et avoir aucun contact négatif avec son épouse. S'il transgresse ces clauses, il pourrait être condamné à une peine de 364 jours de prison.

Voynov, marchant main dans la main avec son épouse, a refusé de commenter à sa sortie de la salle de la cour supérieure du comté de Los Angeles. Il devra commencer à purger sa peine à compter du 14 juillet, au plus tard.

Selon les autorités, le défenseur russe a frappé sa femme et l'a étouffée dans la chambre à coucher de leur logement de Redondo Beach, après une dispute survenue lors d'une fête à laquelle avaient participé d'autres joueurs des Kings, le 19 octobre. Il l'aurait prétendument poussée sur un écran de télévision, causant une coupure qui aurait nécessité huit points de suture. Mais les procureurs ont eu de la difficulté à monter un dossier contre Voynov lorsque sa femme a refusé de témoigner.

Voynov, double vainqueur de la coupe Stanley, avait été suspendu pour une période indéterminée par la Ligue nationale à la suite de son arrestation, et a raté les 76 derniers matchs du calendrier régulier pendant que le dossier suivait son cours. Ce fut l'une des plus longues suspensions dans l'histoire de la LNH, et celle-ci est survenue au moment où les ligues et équipes professionnelles étaient accusées de laxisme dans les cas de violence à l'extérieur des enceintes sportives.

Le statut de Voynov dans la LNH n'a pas changé à la suite de son plaidoyer, mais selon le commissaire adjoint Bill Daly, la ligue devrait procéder à une nouvelle révision de la situation.

Dans un communiqué, les Kings, qui ont raté les dernières séries éliminatoires, ont déclaré que le dénouement était juste. Le communiqué a également condamné la violence conjugale.

En juin, l'équipe a confirmé qu'elle avait suspendu Voynov après que ce dernier eut subi une déchirure du tendon d'Achille lors d'une activité non liée à un entraînement de hockey. Voynov a été opéré en mars.

Il reste encore quatre saisons à écouler au contrat de six ans de Voynov, évalué à 25 millions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer