• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > La prolongation pourrait être disputée à trois-contre-trois 

La prolongation pourrait être disputée à trois-contre-trois

La LNH pourrait adopter la formule du trois-contre-trois en prolongation dès la... (ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
Las Vegas

La LNH pourrait adopter la formule du trois-contre-trois en prolongation dès la saison prochaine, à condition qu'elle obtienne l'approbation du bureau des gouverneurs.

Les joueurs auraient préféré cette formule à celle qui prévaut dans l'AHL - trois minutes à trois-contre-trois, suivies de quatre à quatre-contre-quatre -, a indiqué le directeur général des Red Wings de Detroit Ken Holland.

«En bout de ligne, nous voulons simplement ce que les joueurs veulent, et c'est essentiellement là-dessus qu'on s'est entendus aujourd'hui, a commenté Holland mardi. Nous voulons qu'il y ait plus de matchs tranchés en prolongation, et nous croyons que la formule du trois-contre-trois est idéale.»

La saison dernière, 170 matchs (13,82 pour cent) ont abouti en tirs de barrage. En 2013-14, c'était plutôt 178 (14,47 pour cent).

«Je crois qu'il y a trop de séances de tirs de barrage, et même si les amateurs aiment les tirs de barrage, je crois que la formule du trois-contre-trois sera très appréciée», a commenté le directeur général des Flyers de Philadelphie Ron Hextall.

Les directeurs généraux ont accepté en mars de modifier le format de la prolongation, et les joueurs ont eu leur mot à dire devant le comité de compétition de la LNH plus tôt ce mois-ci. Ce comité n'a pas trouvé de terrain d'entente, donc les discussions se sont poursuivies jusqu'à cette semaine, où la formule du trois-contre-trois a été approuvée par les deux parties.

«Nous croyons que c'est une bonne chose, a dit le directeur général des Flames de Calgary Brad Treliving. Ça met en valeur le talent, donc nous verrons comment ça se traduira dans la réalité.»

Un système permettant à l'entraîneur-chef de contester un but à cause de l'obstruction sur le gardien ou un hors-jeu controversé pourrait également être adopté, à condition d'obtenir l'approbation du bureau des gouverneurs.

Les directeurs généraux ont aussi appris lors de leur rencontre à Las Vegas que le plafond salarial sera de 71,4 millions $US la saison prochaine.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer