• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > L'élite des joueurs de la LNH favorables à un club à Las Vegas 

L'élite des joueurs de la LNH favorables à un club à Las Vegas

La Ligue nationale de hockey est tentée à l'idée d'implanter une équipe de... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Greg Beacham
Associated Press
Las Vegas

La Ligue nationale de hockey est tentée à l'idée d'implanter une équipe de hockey à Las Vegas, et l'entraîneur-chef Bob Hartley, des Flames de Calgary, est déjà en mesure de parler des défis venant avec la présence de 25 jeunes joueurs de hockey dans la «ville du vice».

«Nous aurions besoin d'une chambre géante pour y héberger tous les membres de l'équipe, a lancé Hartley en riant, mardi. Et l'entraîneur-chef dormira directement devant la porte!»

Si jamais la Ligue nationale de hockey décidait de prendre le pari de lancer un club d'expansion dans le désert du Nevada, l'aventure pourrait connaître du succès, croient plusieurs joueurs et dirigeants.

La possibilité grandissante que le circuit Bettman élargisse ses cadres et établisse une équipe à Las Vegas se veut un sujet de discussion populaire parmi les joueurs et les dirigeants, qui s'y trouvent en vue du gala annuel de remise de trophées mercredi. La ligue pourrait même annoncer, mercredi, l'amorce du processus menant à une expansion, et une mise en jeu inaugurale à Las Vegas pourrait avoir lieu dans deux ans.

Il est sûr que Bill Foley, le propriétaire potentiel, ferait face à plusieurs obstacles au-delà des températures de 45 degrés Celsius et du fait qu'il s'agit d'un marché où le sport professionnel n'a jamais été véritablement testé.

Le capitaine des Blackhawks de Chicago, Jonathan Toews, est l'un de ceux qui croient que la ligue doit s'assurer qu'un tel projet soit viable financièrement pour éviter les problèmes qu'endurent d'autres concessions situées au sud des États-Unis.

Mais plusieurs autres pensent que les attraits de Las Vegas et sa population croissante seraient un gage de réussite, sur la glace et à l'extérieur de la patinoire.

«Je ne vois pas pourquoi (ça ne marcherait pas), a déclaré le défenseur Drew Doughty, des Kings de Los Angeles, qui disputent un match préparatoire tous les ans à Vegas. Je pense que tout le monde serait heureux d'installer une équipe ici. Les joueurs des clubs visiteurs s'y plairaient, et les ceux vivant ici auraient beaucoup de plaisir. Je pense que ce serait bon pour la ligue. Ce serait sympathique. Peut-être pourrions-nous lancer une rivalité.»

«Je suis favorable à tout endroit où ils (les dirigeants de la ligue) peuvent faire de l'argent, a renchéri le capitaine des Ducks d'Anaheim, Ryan Getzlaf. Il y a des équipes qui en arrachent beaucoup, et si Vegas a le soutien nécessaire, alors je suis tout à fait pour. Je suis sûr que nous verrions des inconvénients à un certain moment, comme dans n'importe quelle ville, mais nous sommes des professionnels.»

Pour une ligue qui compte des concessions en difficulté dans la région de Phoenix et à Miami, l'idée d'ajouter une autre formation de la LNH dans une région chaude peut sembler curieuse, mais même les joueurs les plus prudents sont emballés par les possibilités.

«Je pense que c'est important de penser à long terme, et de se demander si une concession ou un marché peut vraiment appuyer le hockey lors de saisons moins bonnes, a noté Toews, vainqueur de trois coupes Stanley. Peut-être devrions-nous regarder d'autres concessions qui ont réussi ou non à ce chapitre, pour voir. S'il y avait une équipe ici, je pense que beaucoup de joueurs seraient excités d'y jouer. Je suis sûr que l'équipe aurait une bonne fiche à domicile, ce qui pourrait aider au niveau des assistances.»

P.K. Subban, de passage à Las Vegas à titre de finaliste au trophée Norris, est lui aussi intrigué par les possibilités.

«J'aime la température ici, a lancé Subban. C'est toujours amusant de venir ici. Je ne suis pas un gros parieur, mais il y a bien plus à Las Vegas que les casinos et le «Strip'. Les gens doivent venir ici et apprendre à connaître Las Vegas, au-delà des partys. C'est un endroit merveilleux.»

La LNH pourrait en dire plus ses projets mercredi, après la réunion du Bureau des gouverneurs.

Le capitaine des Jets de Winnipeg, Andrew Ladd, a résumé le sentiment de la plupart des joueurs.

«Comme joueurs, s'il y a plus de jobs, c'est mieux.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer