• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > LNH: les 10 joueurs les plus susceptibles d'être échangés 

LNH: les 10 joueurs les plus susceptibles d'être échangés

Patrick Sharp... (Photo Kim Klement, USA Today)

Agrandir

Patrick Sharp

Photo Kim Klement, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
Las Vegas

Les transferts de joueurs pourraient connaître des rebondissements cette semaine alors que les directeurs généraux de la LNH se réunissent à Las Vegas et, ensuite, que le personnel administratif complet de toutes les équipes converge vers le sud de la Floride en vue du repêchage. Voici les 10 joueurs les plus susceptibles de changer d'adresse d'ici l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le 1er juillet.

PATRICK SHARP

Les Blackhawks de Chicago sont confrontés à un autre exercice de compression budgétaire pour respecter le plafond salarial. Mais il ne faut pas s'attendre à une vente en catastrophe comme en 2010 lorsque l'équipe a dû se résoudre à laisser aller Dustin Byfuglien, Andrew Ladd et Antti Niemi. À 33 ans, Sharp a démontré qu'il pouvait encore être productif avec une récolte de 43 points. Le polyvalent attaquant a encore deux ans à son contrat qui compte pour 5,9 millions US dans la masse salariale.

ROBIN LEHNER

Maintenant que Andrew (Hamburglar) Hammond est sous contrat, les Sénateurs d'Ottawa doivent échanger un gardien, que ce soit Lehner ou Craig Anderson. Lehner est plus jeune, lui qui aura 24 ans le mois prochain, et il dispose d'un contrat plus invitant à 2,25 millions pour deux autres années. Une inquiétude toutefois, il s'est absenté plusieurs mois à la suite d'une commotion cérébrale.

BRYAN BICKELL

Comme Sharp, Bickell a contribué aux trois dernières conquêtes de la Coupe Stanley des Blackhawks. Et comme Sharp, il sera probablement victime du plafond salarial cet été. La production de Bickell (28 points) ne justifie ses 4 millions sur la masse salariale. Mais une équipe qui cherche un joueur imposant et qui dispose d'une marge de manoeuvre budgétaire pourrait être intéressé à l'ailier de six pieds quatre.

Phil Kessel... (Photo Bernard Brault, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Phil Kessel

Photo Bernard Brault, La Presse

PHIL KESSEL

Kessel a marqué 30 buts à chacune des cinq dernières saisons, mais les Maple Leafs de Toronto gaspilleraient ses meilleures années alors qu'ils sont en reconstruction. Ce n'est la production de Kessel qui pose problème mais son contrat: il lui reste sept autres saisons à raison de 8 millions par année. Ça et le fait qu'il dispose d'un droit de veto sur un échange qui limite les destinations où l'ailier pourrait aboutir.

EDDIE LACK

Comme les Sénateurs, les Canucks de Vancouver misent sur trois gardiens et ils doivent s'en départir d'un. Le directeur général Jim Benning peut choisir de céder le plus jeune et le moins expérimenté Jacob Markstrom. Si c'est Lack, il obtiendra moins en retour mais une autre équipe peut mettre la main sur un réserviste peu coûteux à 1,15 million.

PIERRE-ALEXANDRE PARENTEAU

Pas toujours dans les faveurs de l'entraîneur Michel Therrien chez le Canadien, l'ailier peut se révéler une acquisition de choix à faible risque. Parenteau est âgé de 32 ans mais il ne lui reste qu'un an à un salaire de 4 millions. Il cadre mieux s'il est utilisé au sein des deux ou trois premiers trios où il peut jouer en compagnie d'un centre capable de l'alimenter.

NICKLAS GROSSMANN

Avec les contraintes du plafond salarial, les Flyers de Philadelphie aimeraient se défaire de quelques contrats à la ligne bleue, question de faire de la place à de jeunes joueurs qui ont besoin de prendre de l'expérience, et au Russe Evgeni Medvedev. Dans cette catégorie, Grossmann, spécialiste pour bloquer des tirs, est un candidat de choix avec son salaire de 3,5 millions et une seule année à son contrat.

TYLER BOZAK

Comme les Maple Leafs sont en phase reconstruction, le noyau de l'équipe est sur le marché. On ne fera toutefois pas table rase, et certains comme le capitaine Dion Phaneuf pourrait rester, mais Bozak a une valeur réelle et trois ans encore à son contrat. À seulement 29 ans et un salaire de 4,2 millions, Bozak pourrait trouver sa place ailleurs comme centre numéro 2.

CAM TALBOT

Bien que les Rangers de New York ne sont pas obligés d'échanger leur gardien réserviste maintenant, le moment est propice parce qu'il pourra devenir joueur autonome sans compensation dans un an. Talbot, âgé de 27 ans, a bien fait quand Henrik Ludqvist s'est blessés et il pourrait être utilisé comme partant ou dans un système d'alternance à plusieurs endroits.

T.J. OSHIE

Oshie n'est pas le problème chez les Blues de St. Louis, mais on doit faire des changements après une autre élimination rapide en séries éliminatoires. Le directeur général Doug Armstong et l'entraîneur Ken Hitchcock sont de retour pour essayer une autre fois. Un échange impliquant Oshie pourrait être une façon de secouer le noyau de l'équipe. Spécialiste des tirs de barrage, l'athlète de 28 ans est aussi un marqueur de 50 points.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer