• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Lightning: Cooper dit ne pas savoir qui sera son gardien 

Lightning: Cooper dit ne pas savoir qui sera son gardien

Ben Bishop a quitté le match no 2... (Photo Bruce Bennett, AP)

Agrandir

Ben Bishop a quitté le match no 2 en troisième période en raison d'un problème dont la nature n'a pas été dévoilée. Il a fait le voyage vers Chicago avec ses coéquipiers.

Photo Bruce Bennett, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
CHICAGO

Jon Cooper a tenté d'ajouter une touche d'humour à la finale de la Coupe Stanley en faisant référence à un de ses prédécesseurs quand il n'a pas voulu révéler l'identité de son gardien pour le match no 3.

«En honneur du 11e anniversaire de la première victoire de la coupe Stanley de cette équipe: comment John Tortorella aurait-il répondu à cette question?», a dit Cooper.

Tortorella aurait peut-être quitté la salle à la place d'avoir à dire qui de Ben Bishop ou Andrei Vasilevskiy sera le gardien partant pour le match de lundi soir face aux Blackhawks, à Chicago. Cooper est allé un peu plus loin en disant qu'il ne savait pas qui serait utilisé.

«Ce qui signifie, si je ne le sais pas, que Bishop pourrait être disponible, a déclaré Cooper, dimanche. J'imagine que vous aurez une meilleure idée lors de l'entraînement matinal de lundi.»

Bishop a quitté le match no 2 en troisième période en raison d'un problème dont la nature n'a pas été dévoilée. Vasilevskiy, une recrue de 20 ans qui avait aussi été appelée en relève deux autres fois depuis le début des séries, a stoppé cinq tirs afin de terminer le travail dans la victoire de 4-3 du Lightning. Bishop a fait le voyage vers Chicago avec ses coéquipiers.

Vasilevskiy est considéré comme un des meilleurs jeunes gardiens du circuit et a vécu l'expérience de trois championnats du monde junior et des éliminatoires de la KHL.

«Il a déjà participé à des matchs importants. Il est toujours prêt, a dit Cooper en parlant du jeune gardien russe. Si Bishop ne peut pas jouer demain (lundi), est-ce que ça nous fait mal? Bien sûr. Mais croyons-nous que nous n'avons aucune chance avec Vasilevskiy? Absolument pas.»

Les joueurs du Lightning ont exprimé le même genre de confiance envers Vasilevskiy. Cooper et le capitaine Steven Stamkos ont louangé sa préparation.

«Il est probablement le gars le mieux préparé dans toute l'équipe, a dit Stamkos. Il passe six à huit heures par jour à se préparer. Il attend simplement la chance de se faire valoir.»

Après être devenu le premier gardien à enregistrer une victoire en relève en finale de la Coupe Stanley depuis Frank Pietrangelo avec les Penguins de Pittsburgh en 1991, Vasilevskiy pourrait obtenir le départ lors du match no3.

Les joueurs des Blackhawks ont évité de se laisser distraire par la situation des gardiens de leurs adversaires.

«J'ai déjà affronté Vasilevskiy lors de compétitions internationales (avec la Finlande), je le connais donc un peu, a dit l'attaquant des Blackhawks Teuvo Teravainen. Je pense avoir déjà marqué contre lui. On verra qui sera devant leur filet.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer